En ce moment, mon couple c'est plutôt :

Morgan de « Vivre en couple » nous partage sa vision du couple

Déborah Galopin
vivre en couple

Morgan est l’un de nos rédacteurs, mais avant de rejoindre l’équipe de Reussirlamour, il est surtout l’auteur du site Vivre en couple. Curieuse de la vision qu’il a du couple et de son défi des 30 jours, je lui ai posé quelques questions par écrit pour en savoir un peu plus sur lui. Il n’a pas été avare de conseils et c’est avec grand plaisir que je vous partage aujourd’hui la première partie de cette interview, riche et plaisante à lire.

Vous êtes à l’origine du site « vivre en couple ». Qu’est-ce qui vous a donné la motivation d’écrire un blog de conseils à destination des couples ?

Je puise ma motivation à travers plusieurs sources.

La première est personnelle et par conséquent très importante à mes yeux : le désir de partager mes découvertes. Sans vouloir faire cliché, la valeur de partage prend une place importante dans ma vie. Chaque matin, je me lève en me demandant comment je vais pouvoir contribuer au bien-être de ma famille, de mes amis et de mon entourage. Lorsque j’ai le sentiment d’avoir participé à l’épanouissement d’une personne, alors cela me remplit intérieurement.

Grâce à mon activité sur Internet, j’alimente une valeur haute de mon système personnel.

Ensuite, je désire apporter quelque chose de différent. De nos jours, tout le monde peut se poser une question liée à un problème amoureux et trouver rapidement une réponse sur Internet. Il existe pléthore de conseils et d’astuces pour « réussir » sa vie de couple. Personnellement, ma vision diffère parfois des conseils prodigués sur certains sites. Quelques-uns d’entre eux vont même à l’encontre des principes auxquels je crois. Je souhaite donc apporter un angle de vue différent et proposer aux personnes qui me suivent une nouvelle perspective à leurs problèmes conjugaux.

Enfin, je suis dans une démarche de développement continu. En travaillant sur le blog, j’approfondis mes connaissances en psychologie, en neuroscience ainsi que d’autres domaines me permettant de mieux comprendre les dynamiques qui s’installent au sein d’une relation interpersonnelle. Cela me passionne depuis le plus jeune âge et le blog représente le fruit de toutes mes réflexions sur le sujet.

Vous parlez également de votre propre expérience sur votre blog. Qu’est-ce qui a bouleversé votre vision du couple ?

Je suis en couple depuis 2008. Mon histoire, que je raconte sur le blog, parle notamment d’une grande période de crise avec ma chérie. Pendant des années, nous répétions les mêmes schémas destructeurs, ce qui entraîna progressivement notre chute.

Avec du recul, je me rends compte que nous n’étions pas suffisamment outillés pour gérer la complexité d’une vie à deux. Après tout, ce n’est pas quelque chose que l’on apprend à l’école.

Lorsque notre relation était au fond du trou, nous aurions pu tout arrêter, nous séparer et passer à autre chose. Aurions-nous appris de nos erreurs ? Je ne sais pas.

Une chose est sûre, nous nous sommes laissé une dernière chance. Et le temps nous donne raison aujourd’hui. Qu’est-ce qui a fait la différence ? Nous avons tout simplement décidé d’agir différemment.

Cette citation d’Einstein illustre parfaitement ma philosophie de l’époque :

La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent. — Albert Einstein

Lorsque j’ai pris la décision de poursuivre ma relation, je me suis engagé à 100 %. J’ai décidé d’agir et d’éviter de reproduire les mêmes erreurs. Je savais au fond de moi que je pouvais y arriver. Ma chérie m’aimait toujours, je l’aimais toujours.

Nous avions notre destin entre les mains.

Il nous manquait pourtant une chose : un plan. Le plan pour atteindre notre destination. Vous pouvez avoir toute la volonté du monde pour atteindre le sommet de la montagne, si vous n’avez pas d’itinéraire pour y arriver, vous échouerez (ou alors vous y parviendrez, mais avec beaucoup de difficultés).

J’ai donc cherché une solution à nos problèmes. Au début, une solution miracle que je n’ai jamais trouvée (malheureusement). Mais très rapidement, j’ai découvert les travaux du professeur John Gottman. Il est célèbre outre-Atlantique pour son laboratoire de recherche surnommé le « Love Lab » et pour sa capacité à prédire un divorce avec 90 % de réussite. Son travail a littéralement bouleversé ma vision du couple. Depuis, j’ai continué d’approfondir ma réflexion en m’appuyant sur les nombreux travaux réalisés dans le domaine des relations amoureuses.

Nous savons désormais ce qui est bénéfique et néfaste pour une relation. Nous n’avons donc plus d’excuse pour continuer à véhiculer de fausses croyances en amour.

S’il n’y en avait qu’un, quel serait le secret d’un couple heureux ?

Lorsque mon couple était au plus bas, je me sentais pris au piège. J’étouffais dans ma relation et le comportement de ma chérie n’arrangeait rien. J’avais le sentiment de perdre littéralement ma liberté. Je me posais des questions existentielles : pourquoi n’arrive-t-elle pas à me comprendre ? Est-ce réellement moi le coupable ou bien la victime ? J’étais perdu.

Ma chérie également traversait une période difficile. Elle se sentait incomprise, en manque de soutien et de compassion. Elle avait le sentiment d’être abandonnée et se retrouvait seule dans son propre couple. La situation était très douloureuse à vivre.

Comment deux personnes censées s’aimer arrivent-elles dans cette impasse ?

Finalement, nous vivions la même situation, mais avec deux points de vue complètement différents. Nous avions chacun notre vision de l’histoire. Et c’est tout à fait normal. Nous avons chacun été façonnés par des expériences de vie différentes. Nous sommes différents. Cela fait partie des règles du jeu pour vivre en couple. Chaque être humain sur cette Terre est unique. Trouver le partenaire idéal est mission impossible. Il existera toujours des sujets sur lesquels vous serez en désaccords. Et c’est ok. Qui voudrait vivre avec son propre clone ou monsieur/madame parfait ?

Si je devais retenir qu’une seule chose de toutes mes découvertes et des milliers d’heures passées à étudier les couples heureux, ce serait ceci : un couple heureux est composé de deux partenaires ayant appris à accepter et à gérer leurs différences afin de construire une base saine permettant leur épanouissement mutuel.

Trouver votre partenaire idéal est illusoire. Et les chances pour que vous soyez le partenaire idéal le sont tout autant. Apprenez à gérer vos différences et à en faire votre force. C’est le secret d’un couple qui dure.

Vous parlez également de fausses croyances qu’on peut lire sur d’autres blogs et qui peuvent se révéler dangereuses. Quelles sont-elles ?

L’autre jour, je discutais avec une femme qui me raconta son expérience amoureuse passée. Elle a vécu une folle histoire d’amour avec un homme qu’elle aimait passionnément. Ils sortaient régulièrement ensemble. Ils dînaient en tête-à-tête au restaurant, voyageaient dans des pays exotiques. Bref, tout se passait pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Leur relation dura 2 ans. Elle a découvert, après 24 mois de relation, qu’il la trompait depuis 1 an. Le choc. Elle n’avait absolument rien vu venir. Je l’entends encore me demander « comment cela a-t-il pu arriver ? » « On ne se disputait jamais ! On était d’accord sur tout. Je ne comprends pas. »

Pour une grande majorité des personnes, conflit = danger ! Et à l’inverse, pas de conflit = couple heureux.

Au contraire, je pense que les disputent sont utiles à la relation. Dans son livre « Qui sont ces couples heureux », Yvon Dallaire nous explique que même chez les couples heureux, il y a des crises. Et parfois, elles sont violentes. Ce qui diffère des autres, c’est leur capacité à se réconcilier après chaque conflit. Ils profitent de cette opportunité pour renforcer leur compréhension mutuelle et par la même occasion leur couple.

Les conflits sont nécessaires pour continuer à avancer et grandir dans la relation (encore faut-il savoir les gérer intelligemment). Sans conflit, un couple stagne. Il n’y a ni remise en question ni prise de risque. Dans les situations que j’ai pu observer, lorsqu’un couple ne se dispute pas, cela signifie généralement 2 choses :

  • soit l’un des partenaires n’est pas investi (ou s’investit ailleurs) et ne se soucie pas de faire évoluer son couple
  • soit les partenaires gardent leurs ressentiments pour eux et pensent préserver leur amour de cette façon. Jusqu’à ce que la cocotte minute explose…

Il existe un nombre incalculable de croyances destructrices comme celle-ci. Apprendre à les reconnaître et à les remplacer par des meilleures est essentiel pour vivre en harmonie avec son partenaire.

Merci Morgan ! Rendez-vous demain, pour lire la seconde partie de notre interview.

Une réponse à “Morgan de « Vivre en couple » nous partage sa vision du couple”

  1. Lirone dit :

    Super intéressant Morgan ! J’adore ton récit.
    En tout cas, je continue de te suivre 🙂

    Keep rocking !

    Lirone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *