En ce moment, mon couple c'est plutôt :

Morgan de « Vivre en couple » nous parle de son défi de 30 jours

Déborah Galopin
défi de 30 jours

Morgan est l’un de nos rédacteurs, mais avant de rejoindre l’équipe de Reussirlamour, il est surtout l’auteur du site Vivre en couple. Curieuse de son défi des 30 jours et de la vision qu’il a du couple, je lui ai posé quelques questions par écrit pour en savoir un peu plus sur lui. Il n’a pas été avare de conseils et c’est avec grand plaisir que je vous partage aujourd’hui la seconde partie de cette interview.

Si vous avez loupé la première partie, retrouvez-là ici.

Sur votre blog, vous proposez un défi de 30 jours à relever pour sauver son couple. Comment l’avez-vous mis au point ?

Dans la vie, je suis quelqu’un d’assez pragmatique. J’aime expérimenter et passer à l’action pour intégrer de nouvelles habitudes. Lorsque j’ai décidé de m’engager à 100 % dans ma relation, je voulais marquer le coup ! Je désirais montrer à ma chérie que notre couple était devenu ma priorité.

Je me suis mis à réfléchir à un défi que l’on pourrait réaliser à deux. Sur Internet, je suis tombé sur plusieurs variantes de défis romantiques. J’ai décidé de mixer toutes mes recherches en m’appuyant sur des actions concrètes et éprouvées. Le but est avant tout d’élever d’un cran le niveau de positivité des partenaires et de renforcer leur intimité conjugale.

Le défi en lui-même n’a pas pour vocation à « sauver » le couple de la rupture. Ce n’est pas une recette magique. Par contre, au vu de l’engagement et de l’organisation qu’il exige, il peut donner l’élan nécessaire pour créer une véritable dynamique au sein de la relation et, pourquoi pas, aider à désamorcer quelques tensions.

Y a-t-il des ingrédients particuliers à mettre en place pour qu’il fonctionne ?

En effet, il y en a 3 qui me viennent à l’esprit.

Le deuxième jour du défi consiste à se balader en amoureux. Imaginez maintenant que durant la promenade, l’un des partenaires ne soit pas mentalement présent. Il pense aux soucis du quotidien, à ce qu’il fera ensuite, ou pire il commence à ruminer à propos des conditions déplaisantes de la balade (il y en aura certainement). Son expérience sera altérée et il n’en tirera rien de satisfaisant.

À l’inverse, imaginez un partenaire attentif et présent. Un partenaire qui pose des questions ouvertes et partage ses ressentis tout au long de l’activité. Les bénéfices pour sa relation seront infinis. Il sera en train de construire des souvenirs agréables qui viendront entretenir une atmosphère positive dans le couple.

Je pense que chaque jour du défi, les participants devront se poser les 3 questions suivantes :

  • Quelle est mon intention pour relever le défi du jour ? (volonté)
  • Comment vais-je montrer à mon/ma partenaire que je suis présent(e) pour lui/elle ? (présence)
  • Comment vais-je agir en faveur de ma relation et du bien-être de ma partenaire ? (action)

Avez-vous eu des retours d’internautes ? Quelle est la suite de ce challenge ?

Les retours que j’en ai sont assez variés.

Certains prévoient de réaliser le défi plus tard, quand ils auront le temps. Certains ont décidé de piocher uniquement les actions qui les intéressent sur le moment et de ne pas du tout suivre le rythme (assez soutenu) du défi. D’autres, et ce sont les plus nombreux, m’ont avoué ne pas se sentir capable de le relever avec leur partenaire. L’état actuel de leur relation n’étant pas stable, ils ne voyaient pas comment réussir à mettre en place les actions quotidiennes.

Comme je l’ai dit, ce challenge ne fait pas tout. Il ne représente pas une recette miracle pour vivre heureux en couple. Par contre, grâce aux recherches sur le sujet, on sait désormais ce qui est bénéfique ou néfaste pour une relation amoureuse. Les personnes désireuses de reprendre le contrôle de leur couple pour réussir à rétablir une atmosphère saine devront poursuivre le travail pour intégrer d’autres principes à leur couple. L’objectif du blog est justement de partager ces principes au plus grand nombre.

Quel est le jour que vous préférez de ce challenge ?

Sans hésitation, le 15e jour du défi. Celui qui consiste à faire du sport tous les deux.

Non, je ne suis pas accro au sport 🙂 Simplement, ce jour-là nous avons connu notre premier accrochage. Je raconte l’histoire dans mon propre bilan du défi et j’explique ne pas avoir été suffisamment à l’écoute des besoins et des ressentis de ma chérie. J’ai manqué cruellement d’empathie.

J’ai mal agi sur le moment, mais avec du recul j’ai pris conscience de mon erreur. J’ai pris mes responsabilités et elle aussi. Cette journée fut riche en enseignement.

Surmonter ce désaccord à deux a été très bénéfique. Méditer sur cet événement, au départ douloureux, a permis de renforcer notre relation en profondeur.

Quels sont les projets d’avenir pour « vivre en couple » ?

J’ai des idées plein la tête. Malheureusement, les journées ne faisant que 24 h, je dois me limiter et en prioriser une minorité.

Je continue la publication d’articles longs et qualitatifs sur mon site et ailleurs. Comme cet article à propos des différences homme-femme sur Réussir l’Amour.

Je prévois aussi la création d’une newsletter abordant chaque semaine un principe fondamental pour être heureux en couple. Elle sera réservée aux abonnés du site.

D’ici le mois de septembre 2017, je lance également une nouvelle offre de coaching pour accompagner les personnes en proie à des difficultés amoureuses et souhaitant remettre leur relation sur les bons rails. Il s’agira d’un accompagnement sur-mesure où j’aiderais les personnes à éliminer leurs croyances limitantes en amour tout en leur donnant les outils pour sortir de l’impasse que peut parfois représenter le couple.

Un dernier conseil à donner à nos lecteurs ?

J’aimerais profiter de cette opportunité pour les mettre en garde. Les mettre en garde à propos de l’idée qui consiste à croire que vivre en couple est simple et n’exige pas d’effort.

Si vous pensez que vous mettre en relation et aimer votre conjoint(e) de toutes vos forces suffira à maintenir votre relation à flot, vous vous trompez. Ne faites pas la même erreur que moi. Je souhaite vous faire économiser du temps (et peut-être plus) en vous alertant sur la complexité d’une vie de couple.

Vous pouvez d’ores et déjà oublier tout ce que l’on vous a dit sur le bonheur de vivre à deux, sur la plénitude de partager votre quotidien avec l’autre, sur ce sentiment de complicité totale et cette sensation que vous êtes indestructibles tous les deux.

Vous pouvez oublier tout cela, si vous n’êtes pas prêt(e) à vivre des situations douloureuses avec votre partenaire. Parce que, quoi que vous pensiez, vivre en couple est l’une des expériences les plus complexes et les plus exigeantes au monde. Si vous croyez encore pouvoir vivre le parfait amour sans vous retrousser les manches et faire face à vos peurs les plus profondes, alors vous faites fausse route. Regardez autour de vous, même les plus grands hommes et les plus grandes femmes de ce monde traversent des zones de turbulences dans leur couple. Personne n’y échappe, même pas vous.

Alors préparez-vous à vivre l’une des expériences les plus bouleversantes, mais aussi l’une des plus extraordinaires de votre vie. Croyez-moi, le jeu en vaut clairement la chandelle.

Si vous aussi vous souhaitez dans ce défi de 30 jours pour booster son couple, rendez-vous ici. Il est gratuit et ne requiert qu’une adresse mail (à laquelle vous sera envoyée le défi).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *