En ce moment, mon couple c'est plutôt :

6 tues-l’amour récurrents dont on se passerait bien !

Déborah Galopin
tues-l'amour


Quand on côtoie sa moitié tous les jours, du soir jusqu’au matin, il est évident qu’à force ses mauvaises habitudes nous sautent aux yeux. Vous ne les lui faites pas forcément remarquer (ou peut-être que si, tous les jours même, mais c’est comme pisser dans un violon) et ce sont ces petites choses qui viennent peu à peu gangréner votre relation.

Dîtes-vous que de son côté, il en est probablement de même. Eh oui, nous avons tous des sales manies dont nous n’avons pas forcément conscience — ou nous ne voyons juste pas où est le problème —, mais qui peuvent prodigieusement agacer l’autre. Comme on le dit, le diable se cache dans les détails donc si vous vous reconnaissez dans plusieurs de ces points, prenez garde ! Il serait temps de changer vos (mauvaises) habitudes !

1. Ne jamais rabattre la lunette des W.C. !

Voici un cas concret, mais vrai. C’est LE truc qu’on reproche souvent aux hommes « tu pourrais au moins penser à rabattre la lunette des W.C. après toi ». D’une, ce n’est pas agréable quand on passe juste après et de deux, ce n’est pas super élégant d’avoir une vue plongeante sur les toilettes.

Notre conseil : Il est vrai que nous les femmes sommes vachement avantagées puisque nous n’avons pas à lever, ni à rabattre la lunette des W.C., juste à poser notre postérieur sur le trône. Pour que vous soyez sur un pied d’égalité, proposez-lui de rabattre l’un comme l’autre l’abattant. Comme ça, vous devrez faire tous les deux le même geste. En plus, pourquoi faire les choses à moitié quand on peut les faire entièrement ? Un toilette fermé, c’est quand même plus agréable !

2. Arrêter de prendre soin de soi

Quand on est en couple depuis un certain nombre d’années, il est tentant de se laisser aller. Il n’est pas question d’être sur son 31 tous les jours, ni même de se maquiller tous les jours, en revanche, si vous ne prenez plus soin de vous, vous n’aurez pas forcément de reproche de la part de votre moitié, mais votre libido risque d’en prendre un sacré coup.

Nos conseils : Pour commencer : avoir une bonne hygiène de vie ! Il n’y a rien de plus agréable que de plonger dans les bras de son ou sa chéri(e) quand il tout propre et qu’il/elle sent bon.

Continuez à prendre soin de vous grâce à des crèmes, des soins du visage, en renouvelant votre garde robe et monsieur pensez également à entretenir votre barbe. Prenez le temps de vous chouchouter, c’est important pour soi d’abord, car cela permet de rebooster notre confiance en soi, mais aussi pour que l’autre nous trouve toujours beau et désirable. Mesdames, même si votre homme vous aime au naturel, pensez à vous maquiller quelques fois dans la semaine. Un coup de rouge à lèvres ou de mascara, ce n’est pas grand-chose et pourtant, ça vous met en valeur.

3. Le « je-men-foutisme »

Il n’y a rien de plus énervant qu’une personne qui s’en fout de tout et ne fait attention à rien. Quand on vit en communauté, on ne peut plus continuer à vivre comme si on était célibataire. C’est fini ça ! Être prévenant et attentif aux autres, c’est un peu la base pour que la cohabitation se passe au mieux. L’attitude du « je-men-foutiste » renvoie à l’autre l’impression d’être transparent, ce qui est clairement loin d’être une preuve d’amour.

Nos conseils : Penser à faire chaque semaine quelque chose pour l’autre et pour la maison sans attendre qu’on vous sollicite pour le faire. Prêtez attention à ce que fait votre moitié en retour et remerciez-le/la. De même, lorsque votre femme/votre homme vous dit quelque chose, restez attentif. Bref, soyez attentif et investissez-vous.

4. Les comparaisons

« La tarte que Julia avait faite la dernière fois était vraiment plus réussie que la tienne. » Et bim ! Si les reproches sont souvent difficiles à digérer, c’est encore pire en utilisant des comparaisons, car vous lui faites passer deux messages simultanés : le premier qu’il est nul, le second que vous connaissez quelqu’un qui est meilleur(e) que lui/elle. Ou comment zapper la confiance de l’autre et lui donnez l’impression que vous ne l’aimer plus, en 10 secondes chrono. Le/la meilleur(e) c’est censé être lui/elle, pas la femme de son meilleur ami.

Nos conseils : Bannissez les comparaisons sauf si c’est pour le/la valoriser. Si vous avez une remarque à lui faire, rien ne vous empêche de la faire, mais pensez à avoir recours à la communication non violente.

5. Être toujours négatif.

Certaines personnes sont optimistes et d’autres pessimistes… C’est comme ça. Cous êtes tombés du mauvais côté ? Pas de bol. Sauf qu’en attendant c’est votre compagnon qui subit votre humeur et apprenez qu’il n’y a rien de plus désagréable que d’être face à une personne qui ne voit que le côté négatif. Quand on aime quelqu’un, on cherche généralement à le satisfaire, à lui faire plaisir, à le rendre heureux. Si vous voyez toujours le mauvais côté des choses, alors il/elle aura l’impression de ne jamais être à la hauteur. Vous pouvez être sûr(e) que c’est le meilleur moyen pour qu’il ne fasse plus d’éfforts pour essayer de vous faire plaisir. C’est quand même dommage, non ?

Nos conseils : Pensez à écrire tous les jours, 5 choses positives qui vous est arrivé dans la journée. Vous verrez, à force vous cesserez de vous concentrer sur le côté négatif. L’humour et la légèreté sont essentiels, surtout pour désamorcer les tensions, alors n’ayez pas peur d’en user entre vous. Souriez, riez. Et surtout ! Si votre chéri vous prépare un bon petit plat, même si ce n’est pas parfait, ce n’est pas grave, ne faites pas de remarque et dites-lui simplement merci. Il vous fait un cadeau, alors ne le gâchez pas 😉

6. Faire l’étoile de mer au lit

Le sexe c’est un moment de partage. Alors si vous demeurez aussi stoïque que si vous étiez en train de regarder les infos sur TF1, il y a de quoi refroidir l’ambiance. Pour donner envie, il faut aussi avoir envie soi-même, attiser le désir… Vous comprendrez aisément que ce n’est pas en restant aussi froid(e) qu’un glaçon, que les degrés celsius dans la chambre vont pouvoir monter. On ne vous dit pas d’être en mode porte-jarretelle tous les soirs, mais la sexualité c’est l’intimité même de votre couple, alors si vous n’y prenez pas un minimum de plaisir, si vous n’avez pas envie, si vous le faites uniquement pour l’hygiène, votre couple risque d’en prendre un coup.

Nos conseils : Interrogez-vous sur l’intention que vous y mettez en le faisant. Ne le faites pas si ce n’est pas le bon soir. Et quand vous le faites, accordez-vous un peu de fantaisies ! Si entre vous ce n’est pas l’éclate au pieu, parlez-en plutôt qu’entretenir le secret et n’oubliez pas la fantasme-box.

Et votre tue-l’amour à vous ?

Bien évidemment, cette liste est loin d’être exhaustive. Pour connaître votre tue-l’amour, le meilleur moyen est encore de poser la question à votre moitié. Demandez-lui ce qui vous agace chez vous (il/elle sera très certainement curieux de connaître le sien ensuite). Même s’il/elle pourrait craindre votre réaction, il sera certainement ravi(e) que vous preniez les devants. C’est une façon de lui faire savoir que vous acceptez de vous remettre en question et que vous êtes prêt à faire des efforts pour améliorer votre relation. Et ce n’est pas parce que les défauts sont agaçants, qu’on ne peut pas en rire. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *