En ce moment, mon couple c'est plutôt :

Ce que Tinder a changé dans notre façon de draguer

Déborah Galopin
tinder

Des lieux spécifiques pour draguer, il y en a toujours eu. Aujourd’hui, le lieu par excellence, c’est notre smartphone, c’est à dire à peu près n’importe où, même aux toilettes (ne faites pas l’innocent, vous savez très bien de quoi je veux parler).

En terme de glamour, on fait mieux, mais en soi, on s’en fout puisqu’on peut avoir une conversation super romantique (ou érotique) alors qu’on est en pull Mickey chez nous. La technologie a quand même du bon : pouvoir faire croire qu’on est sexy, alors qu’en réalité notre sex-appeal est au plus bas. Il est évident que les sites de rencontre ont modifié notre façon de draguer (on roule des mécaniques en se servant de la langue de Baudelaire).

Alors qu’est-ce que Tinder a changé et comment se servir de ces changements de la bonne façon ?

Pourquoi les sites de rencontres ?

Aujourd’hui, les sites de rencontre, qu’on en parle en bien ou en mal, qu’on le veuille ou non, sont devenus le lieu incontournable de la drague. Vous êtes célibataire et vous n’avez aucune envie de le rester ? Très bien ! Alors, inscrivez-vous sur Tinder (ou le site de votre choix, il y en a pour tous les goûts) parce que c’est ici que tout se passe. « Bienvenue sur le Marketplace des célibataires ».

Intégrer un site de rencontre, nous permet de nous identifier à une communauté. Nous sommes tous des célibataires en recherche de quelque chose (sexe, relation, amour…). Certains le vivent bien et papillonnent de conquête en conquête, parce que c’est leur vision du célibat. D’autres vivent ce statut comme une punition, alors se mettre sur le marché des célibataires leur permet de se sentir moins exclus de cette société qui veut absolument nous mettre en couple. Une bonne façon pour nous rappeler que ce n’est pas parce que nous allons sur ce genre de sites que nous sommes pour autant des cas désespérés ! Cela arrive à d’autres personnes bien.

Ce n’est plus une honte de dire désormais : j’ai trouvé la femme/l’homme de ma vie sur un site de rencontre. Un tiers des Américains qui se sont marié entre 2005 et 2012 ont eu recours à ces sites.

Notre conseil : En vous inscrivant, accepter l’idée qu’il y aura des personnes avec des attentes différentes des vôtres. Sachez dire à l’autre ce que vous attendez et lui demander en retour ce qu’il attend. Étant donné que nous évoluons tous sur des plans différents, être sincère évite la déception de base : « j’avais envie d’une relation sérieuse, mais pas lui/elle ».  

Bar VS sites de rencontres :

Dans notre monde moderne, nous sommes tellement occupés par le boulot, les afterworks et les after tout court, que nous avons finalement assez peu de temps à consacrer pour chercher notre moitié. On bosse, on va boire des coups avec nos potes et on ne pense qu’à une chose: profiter de l’instant présent. Et puis de toute façon même si on voulait aller draguer dans les bars, personne ne sort seul. Résultat : on n’a franchement aucune envie de s’immiscer dans un groupe pour aller courtiser la fille qui nous a tapés dans l’oeil, si c’est pour retourner à notre table 2 secondes plus tard, tout penaud, car on vient de se prendre un râteau devant 15 personnes. Ça, c’est la honte !

Dans ce cas, deux solutions se présentent à nous : soit on attend que notre moitié bous tombe dessus sans que nous n’ayons rien demandé, soit nous forçons un peu le destin (comme la grande majorité des gens aujourd’hui). Si vous choisissez la seconde option et que vous êtes du genre timide, sachez que Tinder va révolutionner votre vie ! On vous explique : vous sortez votre téléphone sur lequel il y a votre bon vieil ami Tinder et vous essayez de géolocaliser les célibataires autour de vous. Vous swippez à gauche quand vous croisez un thon et à droite, si c’est une sirène.

Tout va très vite, en l’espace de cinq minutes, vous avez déjà pu voir une bonne cinquantaine de profils, soit beaucoup plus que le nombre de filles célibataires qu’il y a dans le bar dans lequel vous êtes actuellement. Très vite, les perspectives vous semblent immenses et vous pensez à toutes les filles que vous pourriez avoir en l’espace d’un clin d’oeil.

Notre conseil : Ne vous laissez pas griser ! Même si le premier contact est virtuel, ce n’est pas une raison pour entrer dans un rapport de consommation. S’éparpiller est le meilleur moyen pour perdre la possibilité de créer une véritable relation. Proposez à la personne qui vous plaît de sortir du cadre du site, en lui proposant un autre lieu virtuel pour discuter (Facebook, téléphone), vous prendrez ainsi davantage de temps pour le/la connaître.S’il y en a plusieurs, imposez-vous un chiffre (pas 15 hein) et supprimez l’application temporairement.

Jugé sur le physique :

Sur un site comme Tinder, le jugement se fait d’abord sur le physique, la description étant quasi inexistante. Vous pouvez critiquer : baaaaah, c’est pas bien ! Ça a toujours fonctionné ainsi. Quand vous avez flashé sur cette fille dans le bar, vous ne saviez même pas comment elle s’appelait.

Pourtant, c’est vrai, juger sur une photo ce n’est quand même pas pareil qu’en vrai. Celle-ci est figée et la plupart du temps calculée. La gestuelle, la présence physique d’une personne peut déjà en dire long sur elle, alors qu’ici, il ne s’agit la plupart du temps que d’une mise en scène. Parfois, quand on passe du virtuel au réel, il se peut qu’on soit déçu lorsqu’on rencontrons celui/celle qu’on croyait être un dieu vivant et qui est, en réalité, bien loin de l’image que l’on se faisait. Ces sites sollicitent notre imaginaire et parfois ce n’est pas toujours pour le mieux, puisqu’il y a une différence entre le « moi numérique » et le « moi réel ».

Notre conseil : Pour se servir utilement de l’image, mettez-vous en valeur sans chercher à mentir sur qui vous êtes. Mettez des photos qui parlent d’elles-mêmes sur votre personnalité, ce que vous aimez. Montrez qui vous êtes à travers des photos. Les selfies dans la salle de bain, c’est cool, mais si vous en mettez 10, cela ne nous avance pas plus et cela conditionne votre interlocuteur à penser à vous sur le plan de la sexualité plutôt que de lui laisser le temps de vous découvrir et de vous apprécier pour tout ce que vous êtes. Alors qu’une ou deux photos en situation, même si ce ne sont pas les plus flatteuses, mettront en valeur vos centres d’intérêt.

Flatter l’égo :

Étant donné que vous allez juger tous les profils qui se présentent à vous en l’espace d’une microseconde et que bien souvent vous n’irez pas plus loin que la première photo (on vous avait prévenu que tout irait super vite !) l’objectif pour elles et pour vous, va être de vous mettre en valeur. Vous pouvez très rapidement vous prendre au jeu. Vous prenez un selfie et après la millième tentative, ça y est ! Vous êtes trop fier ! À coup sûr avec cette photo, vous allez matcher avec un max de filles.

Ne perdez pas à l’esprit que dans le lot, il y a forcément des gens qui ne sont pas là pour rencontrer, mais davantage pour booster leur égo, parce que swipper rend puissant. Voilà comment vous pouvez vous retrouver avec un max de match, mais avec peu de personnes qui répondent à vos messages.

Notre conseil : Ne vous formalisez pas, car à l’inverse, cela peut vous faire perdre confiance en vous. Supprimer les gens qui ne vous répondent pas. De même, si vous likez une personne, évitez de le faire juste pour faire défiler les profils, mais dans le but d’avoir une conversation avec les personnes en question. Vous connaissez le dicton : « Ne faites pas aux autres ce que vous ne voulez pas qu’on vous fasse. »

L’illusion de la personne parfaite :

Ces sites nous permettent d’augmenter les possibilités de rencontres presque à l’infini. On a un million de profils à swipper tous les jours, si bien qu’on se dit que dans le lot, il y a forcément la perle rare, celle que vous imaginez dans vos rêves les plus fous depuis que vous avez 15 ans. Avant, quand nous nous contentions de ce qui se présentait à nous, aujourd’hui, nous sommes à la recherche de la personne idéale. On a conscience que cela relève de chercher une aiguille dans une motte de foin, mais on tente quand même, on est là pour ça. On devient tellement exigeant, que cela peut rapidement mener vers la frustration.

Avec les sites de rencontre, nous sommes encore plus dans la recherche du coup de foudre. Tout doit être immédiat et aller vite : société de consommation oblige. Après avoir obtenu le rendez-vous tant attendu, s’il ne se produit pas, vous allez vouloir passer à autre chose. On ne perd pas notre temps, mais du même coup, on n’approfondit pas les liens, si bien que parfois trouver la bonne personne plutôt que d’enchaîner les plans d’un soir s’avère difficile.

Notre conseil : Ne voyez pas les sites de rencontres comme la solution imparable pour passer du statut « célibataire » à « en couple ». Détachez-vous un peu de vos critères et acceptez de laisser place à la surprise. N’ayez pas des attentes démesurées: Tinder n’est pas un magicien.

Une personne vous plaît, mais vous n’avez pas le coup de foudre ? Ce n’est pas grave, proposez-lui d’autres rendez-vous et vous saurez, passé quelque temps, si votre relation est en train d’évoluer dans le bon sens ou non.

Les sites de rencontre révolutionnent tellement notre approche de l’autre, mais aussi notre rapport à nous-mêmes, que forcément ça change également notre façon de draguer voire nos relations. Il serait facile de dire « Tinder, c’est de la merde » ou à l’inverse « C’est LA solution ! », mais en vérité tout dépend de l’utilisation qu’on en fait. Personne n’est à l’abri d’être déçu, mais aussi d’être agréablement surpris, alors faites en bon usage et tout se passera bien. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *