En ce moment, mon couple c'est plutôt :

Les tentatives de rapprochement pour désamorcer un conflit

Déborah Galopin
tentatives de rapprochement John Gottman

Précédemment, nous avons vu que les conflits étaient mauvais pour la santé, mais encore faut-il savoir comment les atténuer ! John Gottman propose de créer des tentatives de rapprochement, cependant quand les 4 cavaliers font leur apparition, il peut être difficile de les percevoir à tel point qu’elles peuvent passer totalement inaperçues.

Comment les mettre en application ? 

À quoi servent les tentatives de rapprochement ?

Ces tentatives de rapprochement ont un but précis ; faire redescendre la tension en vue de trouver un compromis. Après tout, si une dispute éclate c’est bien parce qu’il y a désaccord, l’objectif est donc toujours de pouvoir résoudre la cause de ce désaccord. Ces tentatives peuvent passer par l’humour, mais cela suppose qu’une belle complicité existe déjà au sein du couple, sinon l’autre pensera simplement que vous vous foutez de sa poire et/ou vous lancera rageusement « Tu ne peux pas être sérieux 5 minutes ? »

C’est toute la difficulté des tentatives de rapprochement : qu’elles soient comprises et acceptées comme telles.

Comment faire en sorte qu’elles soient comprises ?

Avant de vous lancer, cela suppose quelques prérequis sur lesquels il peut être intéressant de travailler en dehors des zones « alerte rouge : conflit en cours ! » Un couple heureux est capable de discerner ces tentatives, alors qu’elles seront totalement inutiles autrement.

L’humour : on ne peut bien évidemment pas tous avoir le sens de l’humour, mais c’est un atout utile dans votre quotidien en plus de faire rire votre partenaire. Être capable de rire en pleine dispute est le meilleur moyen pour retourner une situation négative et stressante vers un moment positif.

Écouter l’autre : cela suppose d’être capable de vous mettre à sa place et de comprendre son point de vue même si vous n’êtes pas en accord avec celui-ci. Lors de conflit, vous serez plus à même à accepter les arguments de votre partenaire. Pensez à prendre du temps pour discuter à deux. Voici quelques techniques d’écoute attentive pour vous y aider.

Être capable de vous apaiser : Si pouvoir s’apaiser par soi-même est important, il est encore plus bénéfique que ce soit votre chéri(e) qui soit pour vous une source d’apaisement. Si vous avez tendance à être nerveux(se), vous pouvez pratiquer la méditation avec Petit Bambou, mais on préconise tout de mêmes les massages à deux qui sont plus ludiques. 😉

Croire en votre couple : cela n’a sûrement l’air de rien, mais il est beaucoup plus facile de traverser les périodes difficiles quand on se dit justement que ce n’est qu’une période. Cela vous évite de ne vous focaliser que sur le négatif. Je suis sûre qu’il y a plein de choses positives dans votre couple en dehors des différends que vous pouvez avoir. Sachez les voir.

Savoir complimenter l’autre : s’il est facile de pointer du doigt les défauts de l’autre et ce qu’il n’a pas fait, il est beaucoup plus important de pouvoir dire ce qu’il fait de bien et de le valoriser. D’une part, il est plus agréable d’entendre « j’adorai quand tu m’aidais à tenir les comptes » que « De toute façon, tu n’es qu’un incapable ! » et surtout, il est plus facile d’obtenir quelque chose de l’autre en relevant ses qualités.

Quels types de rapprochements utiliser :

Il y a plusieurs techniques de rapprochement que vous pouvez utiliser en pleine dispute. Nous avions déjà évoqué le mot magique, mais il en existe d’autres ! Pour qu’elles fonctionnent, le mieux est de les employer sur un ton officiel, car un ton négatif — celui qu’on emploie naturellement quand on est énervé — ne pourra pas être perçu comme une tentative de rapprochement.

Nous vous donnons pour chaque point trois formules toutes faites pour vous orienter. Si ces phrases ne sont pas efficaces, vous pouvez utiliser entre vous un code pour signaler à votre moitié que vous êtes en train de faire une tentative de rapprochement. Soit en le formulant clairement : « Chéri(e), ceci est une tentative de rapprochement » ou bien par un geste connu de vous deux.

Exprimer ses sentiments : exprimer ses sentiments permet de se montrer vulnérable. Cette vulnérabilité est utile pour faire appel à l’empathie de l’autre. Ainsi plutôt que de rester sur vos positions, c’est le signal qui vous amène à prendre en compte les émotions et le point de vue de votre partenaire.

« Ce que tu viens de me dire m’a blessé. »

« Je n’ai pas l’impression que tu me comprennes en ce moment. »

« Cette situation me rend triste. »

Apaiser les tensions : il s’agit ici de faire prendre conscience à l’autre que le ton ou la tension est un peu trop monté. Le faire remarquer aidera à la faire redescendre et vous permettra tous les deux de vous recentrer sur le discours.

« S’il te plaît, sois plus gentil avec moi. »

« C’est important pour moi. S’il te plaît, écoute-moi. »

« On peut faire une pause ? »

S’excuser : pour pouvoir sortir d’un conflit, il est aussi important de reconnaître ses torts. Être capable de s’excuser peut être très utile pour apaiser l’autre. Dans chaque différend, on a tous notre part de responsabilité. Le reconnaître au lieu d’accuser l’autre peut favoriser un climat plus serein au cours d’une conversation : chacun se sent prêt à prendre ses responsabilités et à accepter ses torts.

« Je suis désolé. Pardonne-moi. »

« Qu’est-ce que je peux faire pour améliorer les choses ? »

« J’ai réagi trop violemment. Désolé. »

Reconnaître ses torts : dans la continuité de l’exemple précédent, il s’agit ici de se mettre à la place de l’autre et de faire preuve d’empathie. Si vous utilisez des mots positifs, ce ne sera que mieux.

« Je sais que ce n’est pas de ta faute. »

« Je te suis reconnaissant de… »

« Je comprends. »

Je clôturerai cet article sur cette phrase de John Gottman que je trouve particulièrement pertinente et qu’il est important de se rappeler :

« Pour résoudre un conflit, il ne s’agit pas de transformer quelqu’un, mais de négocier, de trouver un terrain d’entente et les façons dont on peut parvenir à se satisfaire réciproquement. »

Aucun doute que vous allez y arriver. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *