En ce moment, mon couple c'est plutôt :

Pourquoi ça marcherait mieux avec lui plutôt qu’avec un autre ?

Déborah Galopin
pourquoi ça marcherait mieux avec lui

Après de multiples déboires sentimentaux – entre celui qui vous a largué comme une vieille crotte, le jaloux maladif qui vous a fait vivre un enfer et le dernier qui était le pro de la fuite – vous êtes ENFIN retombée amoureuse.  Et fait rare, ça semble fonctionner ! 

Le matin, vous le regardez en admirant ses cheveux, en vous disant que vous avez bien de la chance, mais au vu de votre passé, vous demeurez méfiante ! Et même si vous l’aimez et que la réciproque est tout aussi vraie, encore une fois, vous avez peur que cette situation ne dure pas. Peur de souffrir parce que vous êtes tombée dans le piège de Cupidon maintes et maintes fois déjà et êtes retournée à la case départ aussi lamentablement et promptement que La Reine des Pommes.

Alors pourquoi ça marcherait mieux avec lui, plutôt qu’avec un autre ?

On ne décide pas de « tomber amoureux » :

L’amour implique à la fois, la passion, l’intimité et l’engagement. Le terme même de « tomber amoureux», montre bien que même si au fond de nous, nous avons tous ce désir profond, nous ne décidons pas pour autant quand cela nous arrive. Certaines circonstances peuvent se révéler favorables si l’autre remplit plusieurs critères de notre wishlist ou fait écho à notre passé. L’alchimie amoureuse relève davantage de l’instinct et de l’aspect émotionnel, que nous ne maîtrisons pas.

Alors quand on se pose ce genre de questions, c’est le choix amoureux qu’on interroge, à la fois nos sentiments et notre volonté. Tant que nous sommes dans les feux de la passion, il est souvent difficile d’être objectif quant à l’avenir de notre relation. Même si l’envie est bel et bien présente, nous avons souvent la crainte de découvrir l’autre sous un aspect qui nous déplaît et nous avons peur de lui déplaire en retour. Cependant, ce sera tout le challenge du début de votre relation : apprendre à bien vous connaître pour savoir si oui ou non vous êtes faits pour être ensemble.

Être prêt :

Même si en amour, on ne contrôle pas tout, car nous n’avons pas de prise sur nos sentiments, l’engagement est quant à lui un choix, l’intimité également et ce sont ces deux dimensions qui pourront influencer la suite de votre relation. Ainsi être prêt à s’engager peut-être déterminant pour faire en sorte que cela fonctionne mieux avec lui qu’avec un autre. Vous serez plus à même de faire des efforts. Tout au long de notre vie, nous évoluons et même si théoriquement nous sommes prêts à être en couple dès l’adolescence, toutes les histoires que nous avions pu vivre avant n’ont pas forcément marchées car nous n’y étions pas préparés. Il faut aussi pouvoir être mûr sentimentalement, tout comme bien se connaître soi.

Pourquoi lui ? Quand l’inconscient nous aide à trouver la bonne personne :

Bruno Humbeeck a écrit le livre « le choix amoureux : la force de l’inconscient » dans lequel il explique que ce sont différents niveaux de notre inconscient qui nous aident à poser ce choix. Puisqu’on ne tombe pas amoureux par le simple fait de vouloir tomber amoureux, c’est notre inconscient qui détermine en partie si une personne est susceptible ou non de nous correspondre.

La métaphore de la maison pour illustrer 4 niveaux de l’inconscient :

À la cave se situe l’inconscient biologique.

C’est ce qui détermine les raisons pour lesquelles on est attiré par quelqu’un, comme le physique, l’odeur, le toucher, la voix… Ce sont les sens qui sont sollicités.

Au rez-de-chaussée, c’est l’inconscient psychologique qui relève de l’émotion.

C’est l’état amoureux dans lequel nous sommes plongés, l’attachement qui est déclenché. C’est pour cette raison qu’on va préférer un type de personne à un autre, qu’on va reproduire certains schémas…

Le premier étage quant à lui est en lien avec l’inconscient social.

C’est l’éducation qu’on a reçue, nos habitudes de vies, notre façon de penser, réagir, percevoir… Il détermine nos comportements. Ainsi, si par exemple l’autre à la fâcheuse manie de manger la bouche ouverte, cela peut facilement nous agacer et nous donner envie de prendre la poudre d’escampette, car cela ne correspond pas à nos habitudes.

Le dernier étage est le toit, c’est l’imaginaire.

Nous nous projetons, avons des attentes, des espoirs et ils peuvent être déçus s’ils ne sont pas satisfaits. Il est également important, car cela détermine l’histoire de son couple. Si celle-ci ne nous convient pas, nous serons tentés de rompre pour aller vivre une nouvelle aventure.

Ainsi, pour que votre histoire fonctionne, ces 4 inconscients doivent être alimentés. Par la théorie exposée par Bruno Humbeeck, vous voyons bien que l’étincelle amoureuse ne suffit pas, car elle disparaîtra aussitôt si les étages suivants ne vous plaisent pas. Mais vous l’aviez déjà remarqué, non ? C’est la raison pour laquelle vous avez placé dans la case « crush sans suite », ce garçon qui physiquement vous plaisait, mais qui n’avait visiblement rien d’autre à vous apporter…

Plus vous montez dans les étages, plus les choses se compliquent et c’est ce qui permettra de répondre à votre question : « pourquoi lui par rapport à un autre ? » parce que votre amoureux répond à tous ces critères : il vous plaît physiquement/intellectuellement, il provoque en vous des émotions, vous aimez sa façon de penser, de vivre, sa capacité à vous surprendre. L’autre doit vous correspondre.

Et pour que ça marche mieux avec lui, plutôt qu’avec un autre ?

Notre histoire n’est pas soumise qu’aux lois aléatoires de la nature. C’est aussi notre détermination, le fait d’être prêt et nos manières de réagir qui changeront en vérité beaucoup de choses quant à la suite des évènements. L’auteur et spécialiste Bruno Humbeeck donne une clé importante pour cela.

Bruno Humbeeck rappelle l’importance de pouvoir revisiter régulièrement toutes les pièces de la maison de l’inconscient, car une relation amoureuse ne pourrait se satisfaire d’un seul de ces étages.

“En amour, on se trompe sur ce que « s’aimer » veut dire. On croit qu’il s’agit de s’aimer l’un l’autre, mais en réalité, on aime l’image du couple que l’on forme. Il est donc capital de mettre en scène notre amour et de nourrir un imaginaire commun, que ce soit dans les activités qu’on aime faire ensemble, les goûts musicaux, cinématographiques… Le propre de l’homme, ce qui le différencie des animaux, c’est qu’il « sait » qu’il aime. Il a donc besoin de se raconter son histoire et de la mettre en scène pour ses semblables.”

En effet, après le cap des trois ans, on aurait tendance à rester un peu trop facilement au premier étage sans penser à refaire un tour au rez-de-chaussée ou même à la cave. Or, c’est précisément à cet instant qu’il va être important d’y retourner. Pour cela, il vous faudra vous accorder des moments privilégiés pour remettre en scène l’état amoureux : des voyages, des restaurants, des sorties… Le citytrip peut d’ailleurs être un excellent moyen. Partir en voyage dans une ville qui vous permettra de découvrir une autre culture, une autre façon de vivre, mais aussi de vous redécouvrir vous !

De même, le toit est souvent négligé. Nous sommes dans une société, où on nous impose des images, par la publicité, la pornographie et bien d’autres biais, ne laissant presque plus aucune dimension à la rêverie. Au lieu de vous reposez sur ces images, créez votre propre histoire, vos propres scénarios. N’ayez pas peur de vous projeter à deux. Soyez inventifs ! Plus vous tenterez de vous satisfaire l’un l’autre, plus vous aurez l’impression de vivre quelque chose de grand. Ce n’est pas seulement l’autre que vous aimez, mais l’histoire, votre histoire.

Alors dites-vous que si votre chéri est actuellement dans votre vie, ses cheveux que vous admirez tant n’y sont peut-être pas pour rien dans ce choix, tout comme toutes les qualités que vous lui trouvez. Concernant, ce que vous voulez faire de cette histoire ? Vous êtes les seuls à en décider. Avant de penser à vous renfermer parce que vous avez peur de souffrir, donnez-lui l’occasion de mieux vous connaître pour qu’il en fasse de même de son côté. Ainsi vous pourrez déterminer si c’est avec lui que vous désirez vivre. Concernant le succès de votre story ? Tout dépendra de votre volonté. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *