En ce moment, mon couple c'est plutôt :

Pourquoi aimer ne suffit pas ?

Déborah Galopin
aimer ne suffit pas

On a tous la chanson des Beatles en tête qui nous assène leur « All you need is love ». Comme il est doux de rêver à cet amour, émotion palpitante qu’on espère et qui donne bien souvent le sens même de notre vie. On n’imagine pas une seule seconde être en couple sans aimer l’autre, c’est la condition sine qua none ; que les sentiments jaillissent comme un arc-en-ciel de couleur, nous faisant passer par toutes les palettes d’émotions possibles : de la joie, à la souffrance du manque. « All you need is love »…

Pourtant, si nous avons comme projet de former un couple durable, on a besoin d’un peu plus que ça justement. Aimer ne suffit pas pour former un couple solide et heureux.

L’amour mais pas que…

Je sais que cette phrase risque de vous surprendre et surement allez-vous l’interpréter à son exact opposé, c’est-à-dire qu’il faudrait choisir quelqu’un sur des critères de raison. Non plus. Il ne s’agit pas ici de vous incitez à vous inscrire à la prochaine saison de l’émission « mariés au premier regard », pour vous aider à trouver l’homme/la femme de votre vie par rapport à des critères scientifiques. Vous y croyez ? Nous non plus !

On a beau essayer d’expliquer ce sentiment de « tomber amoureux », je pense qu’on tombera tous d’accord pour dire qu’il est impossible de définir à l’avance l’alchimie entre deux personnes, précisément parce que c’est profondément intime et propre à chacun. C’est l’amour qui déclenchera l’envie et le désir de s’engager avec quelqu’un, parce qu’être en présence de l’autre nous plonge dans un état de bonheur et qu’on se sent complémentaire. C’est d’ailleurs souvent parce qu’un couple s’aime qu’il se sent capable de traverser toutes les difficultés. D’où l’importance d’entretenir cette flamme.

L’amour est et sera le moteur de votre relation tout le temps que celle-ci existera. Pourtant faire reposer toute votre relation sur un sentiment, ce n’est pas suffisant pour faire en sorte que vous et votre chéri remportiez le Golden Globe du meilleur couple. C’est risqué un jour de se dire « on ne s’aime plus, qu’est-ce qu’on fait ? »

Au même titre que les humeurs, les sentiments vont et viennent. Vous traverserez forcément des périodes plus calmes que d’autres. Vous vous réveillerez un jour en vous disant « est-ce que je l’aime vraiment ? ». Moment de doute qui vous amènera à tout remettre en question. Si vous vous rendez compte que vous ne vous accordez plus, que vous n’avez plus rien en commun, là c’est la cata !

C’est à partir de ce moment-là que vous allez devoir distinguer vos sentiments, de votre relation elle-même. Ce que vous ressentez à cet instant ne devrait pas remettre en question toute votre relation, car il y a plus important : qui vous êtes et les raisons pour lesquelles vous êtes ensemble.

5 piliers sur lesquels se reposer :

Gary Chapman évoque les cinq piliers sur lesquels reposent une relation : le plan spirituel, intellectuel, moral, social, culturel et émotionnel, en d’autres termes, il s’agit de nos convictions, des sujets de conversations, de nos valeurs, de notre entourage, de nos goûts et de notre façon de réagir.

Vous pouvez dans un premier temps, vous questionner ensemble sur ces cinq piliers. Bien sûr, l’objectif ce n’est pas que vous soyez la copie conforme de l’autre, mais de vous connaître, d’apprécier vos différences et les points sur lesquels vous vous rejoignez. Plus vous vous accordez sur ces 5 piliers, plus il sera facile de vous rendre compte que vous avez les réserves nécessaires pour dépasser les phases négatives et être heureux le reste du temps. Au-delà des sentiments amoureux, vous aurez de vraies bases concrètes qui vous feront dire : « nous sommes faits pour être ensemble/nous sommes fait pour nous compléter ».

Votre couple reposera sur quelque chose de concret. Même si nous évoluons sans cesse, ces changements prendront davantage de temps. Il serait étonnant que soudainement ces 5 piliers se retrouvent brutalement bouleversés du jour au lendemain. Nous pouvons changer nos centres d’intérêt, notre cercle d’amis, nos opinions politiques, mais certaines choses demeureront fixes parce que cela fait partie de notre personnalité. N’hésitez donc pas à vous reposer cette question des cinq piliers quand cela s’avérera nécessaire pour faire le point ensemble. C’est autant d’occasions qui permettront de redynamiser votre couple, de vous remettre en question pour évoluer vers le mieux à deux.

L’engagement :

Une autre question que vous pouvez vous poser l’un l’autre, c’est « qu’est-ce que l’engagement représente pour vous ? » Si cela peut vous paraître évident, chacun n’en a pas forcément la même définition. Partager votre vision et connaître ce que chacun privilégie dans la relation pourra vous être d’une aide précieuse lors des coups durs. Vous aurez ainsi conscience de ne pas être seul (e) et que vous êtes deux à tout mettre en œuvre pour que cela fonctionne. Plutôt que de vous liguer l’un contre l’autre, vous ferez preuve de solidarité.

La période de doute permet de réaffirmer aussi tout ce qu’on a vécu et tout ce qu’on vit. Alors si vous avez avec les cinq piliers et l’engagement, quelques semaines plus tard, vous serez capable de répondre « Oui. Oui, je l’aime », plus convaincu que jamais. Vous pourrez continuez de chanter serein « All you need is love », plutôt que de vous morfondre sur « Avec le temps » de Léo Ferré car vous savez désormais comment faire pour que l’amour de votre vie ne vous échappe pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *