En ce moment, mon couple c'est plutôt :

La pensée positive dans le couple : 3 exercices simples pour transformer son quotidien

Déborah Galopin
pensée positive

Être positive, voilà un combat que je mène dans ma vie depuis longtemps. Grâce à cela, je me sens beaucoup plus sereine et épanouie. Malgré ce que l’on peut croire être positif, ce n’est pas forcément quelque chose d’inné. Cependant, à force d’effort, la positive attitude peut devenir un automatisme voire une véritable way of life. J’aimerais donc vous transmettre trois choses simples qui pourraient transformer votre quotidien.

Pourquoi est-ce important pour votre couple d’être positif ?

Quand on est dans une relation de couple, être positif est d’autant plus important que nous sommes deux. Notre humeur influence donc sur celle de notre conjoint. Si vous êtes de mauvais poils en rentrant du travail le soir, vous allez reporter votre mauvaise humeur sur la personne que vous aimez. Même si ce n’est pas forcément conscient, cela va se ressentir dans votre attitude : vous serez plus renfermés, moins patient… Ce qui aura pour conséquence de le vexer, de l’irriter, l’entrainant avec vous dans votre boucle de négativité.

Se concentrer sur le positif, cela peut paraître évident et pourtant, c’est exactement la chose que nous ne faisons pas. Notre attention est la plupart du temps focalisée sur ce qui ne va pas et sur ce qui nous manque. Et vous savez comment cela affecte votre couple ? En vous donnant la sensation d’être dans une relation qui ne vous satisfait pas ! “Je ne suis pas satisfait parce qu’il est si, parce qu’elle est ça…”

Et même si vos manques et vos frustrations sont liés à d’autres choses (travail, famille, ami…), cela se répercute également sur votre relation. Votre esprit est pleinement occupé à ressasser un scénario négatif, plutôt que de profiter des instants positifs que vous passez avec votre conjoint. Cela peut avoir des répercussions dans votre quotidien : envie de faire moins de choses, l’impression de ne pas être heureux, baisse de la libido…

Est-ce que cela signifie que je n’ai plus le droit de me plaindre ?

Alors non ! On a tous besoin à un moment ou à un autre d’évacuer quand ça ne va pas. Ne vous l’interdisez surtout pas, sous prétexte que vous devez être positif. Cependant, les exercices suivant vous permettront d’éviter l’accumulation. De ce fait, progressivement, vous en ressentirez moins le besoin. Même si votre chéri(e) est là pour partager avec vous le positif comme le négatif, c’est le premier qui contribue le plus au bonheur de votre couple (ce qui est logique…). Idéalement, le positif doit représenter 80% des choses que vous partagez. Encore une fois, rappelez-vous que tout ne peut pas être parfait : en avoir conscience et l’accepter est déjà un premier pas vers la pensée positive.

1. Évacuer le négatif en vous fixant des objectifs :

Je ne peux pas simplement vous dire de passer à autre chose, tout simplement parce que ça ne marchera pas. En revanche, ce petit exercice va vous permettre deux choses : d’abord de formaliser tout ce qui vous pourrit l’existence en ce moment et ensuite de vous mettre en action en vous fixant des objectifs.

  • Inscrivez sur une feuille toutes les choses que vous estimez négatives dans votre vie et que vous aimeriez changer. Vous pouvez les numéroter par ordre d’importance. N’hésitez pas à être le plus précis, cela évite de grossir la réalité.

Par exemple : “Depuis que j’ai un enfant, je n’ai plus de contact avec mon meilleur ami et cela me peine.”

  • Ensuite, réfléchissez au moyen qui vous semble le plus évident pour résoudre ces choses négatives.
  • Prenez une nouvelle feuille en notant les numéros des problèmes correspondants (que vous avez classé par ordre d’importance, rappelons-le) et inscrivez la solution que vous avez trouvée.

Par exemple : “Envoyer un message à David, pour prendre de ses nouvelles et lui proposer de venir dîner à la maison.”

Progressivement, vous pourrez voir les choses que vous pouvez faire à votre niveau pour améliorer les situations qui ne vous conviennent pas. De même, si vous avez un manque ou une attente, vous pouvez le/la remplaçant par autre chose qui vous fait du bien.

Dites-vous que ce sont vos objectifs à tenir pour le mois à venir. Accrochez-le dans votre chambre si nécessaire chacun de votre côté du lit. Ces objectifs vous permettront de vous motiver et de vous focaliser sur une finalité positive.

  • Si les manques/attentes concernent directement votre couple, faites l’exercice ensemble, en proposant chacun une solution que vous appliquerez sur la base du compromis.

Problème : “cela m’agace que ma femme me fasse une remarque sur l’heure tardive à laquelle j’arrive en sortant du travail, alors que je suis exténué.”

Compromis de votre côté : “Sortir un peu plus tôt du travail une fois par semaine.”

Compromis du côté de votre femme : “Eviter à l’avenir ces remarques qui l’agacent.”

Vous pourrez les ajouter à vos objectifs du mois.

2. Voir les choses positives au quotidien

Faire ce travail, vous permettra d’évacuer progressivement vos soucis et de repartir sur une base plus saine. Puisque vous travaillez à remplir vos objectifs en vous débarrassant du négatif, vous allez pouvoir concentrer votre attention ailleurs : sur le positif !

Anne-Sixtine Pérardel vous a proposé ce mois-ci dans le challenge du mois d’écrire tous les soirs 5 choses positives qui ont eu lieu dans votre journée, avant d’aller vous coucher. Faites-le autant de temps que nécessaire. Vous verrez que votre esprit s’encombrera moins du négatif.

Sur le long terme, cela vous aidera à relativiser et surtout à vous satisfaire de ce que vous avez. Les joies ne sont pas forcément des grands événements, mais résident justement dans les petits détails du quotidien : apprenez donc à les voir pour mieux les apprécier.

” Un homme qui n’est plus capable de s’émerveiller a pratiquement cessé de vivre.” Albert Einstein

3. Adopter une attitude positive :

Être positif, ce n’est non seulement cesser de voir le mal partout, mais aussi pouvoir adopter l’attitude qui va avec. Cela passe par la gratitude envers notre conjoint. Plutôt que de voir ce que votre mari/femme fait de mal, regardez tout ce qu’il fait de bien pour vous : relever le positif au lieu de faire des remarques.

Vous pouvez adopter une attitude positive en agissant quotidiennement en ce sens :

  • En faisant un compliment à votre chéri(e) : Il te va bien ce polo, tu sens bon…
  • En le remerciant pour quelque chose qu’il/elle a fait pour vous : Merci pour ce bon repas, merci pour avoir pensé à ramener la baguette de pain.
  • En lui disant un mot doux.
  • En ayant un geste d’affection.
  • En lui faisant plaisir.

En étant actif, vous prenez en charge votre propre bonheur et celui de votre conjoint. Alors prêts à changer la jauge de positivité dans votre couple ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *