En ce moment, mon couple c'est plutôt :

On ne parle pas le même langage

Gladys Montini
pas le même langage

L’épuisement dans l’incompréhension

Vous avez l’impression de vous épuiser à faire des choses sans aucune reconnaissance, pendant que l’autre passe son temps à vous dire « Viens te poser, on se regarde un film, viens on va se balader… »

Ou alors, vous offrez souvent des fleurs à votre femme en ayant l’impression qu’elle n’en a cure, par contre elle n’arrête pas de vous caresser la main et de se blottir dans vos bras, alors que ce n’est pas votre truc.

Bref, vous avez vraiment le sentiment de ne pas vous comprendre, d’être sur des registres différents, toujours en décalage l’un par rapport à l’autre et vous en souffrez ! Vous donnez beaucoup de votre amour à l’autre, mais vous avez l’impression qu’il s’en fiche et de ne rien recevoir en retour. Vous vous sentez mal aimé(e) voire pas aimé(e), ce qui vous attriste et commence à vous inquiéter.

Bonne nouvelle ! Il y a une raison bien précise à cela : vous ne parlez tout simplement pas le même langage.

 La clé des langages de l’amour

L’excellent Gary Chapman a traversé tous ces ressentis dans sa vie conjugale. Il a eu le génie d’en extraire une clé de lecture, et surtout d’espérance pour son couple, qui s’adresse désormais à tous les couples ! Pour « parler l’amour », il y a 5 langages. Nous avons besoin de les apprendre tous, car l’autre utilisera, la plupart du temps, un langage qui sera différent du nôtre.

Imaginez un couple franco-japonais où chacun ne parlerait qu’exclusivement sa langue : la catastrophe est assurée, sauf si l’un des deux se met à apprendre la langue de l’autre. C’est pareil pour les langages de l’amour. L’enjeu est de les identifier, de les comprendre et ensuite de repérer le sien, et celui de l’autre. Ce livre, Les 5 langages de l’Amour devrait être offert à tous les nouveaux époux, avec le livret de famille, tellement il est crucial pour une bonne compréhension mutuelle !

Voici ces fameux cinq langages :

Le langage des moments de qualité à deux, c’est avoir besoin de passer du temps ensemble (se poser dans le salon pour lire l’un à côté de l’autre, écouter de la musique) et aussi faire des activités à deux (balades, jeux, cinéma, voyages), et ce, d’autant plus quand des enfants ont étoffé notre foyer.

Le langage des gestes de tendresse, c’est avoir besoin d’être touché, effleuré, même une seconde, mais souvent(!) sur la main, autour du cou, par la taille, être blotti(e), serré(e) dans ses bras, recevoir au quotidien des gestes doux de tendresse désintéressés.

Le langage des paroles valorisantes, c’est avoir besoin de recevoir des compliments, des encouragements, de la reconnaissance sur ce que l’on est, ce que l’on fait, ce que l’on cuisine… Avec tact et délicatesse.

Le langage des services rendus, c’est avoir besoin de voir l’autre accomplir des actes au service du foyer, du quotidien conjugal et familial. Se sentir aidé et épaulé. Son investissement concret vous va droit au cœur.

Le langage des cadeaux, c’est se sentir aimé en recevant des attentions concrètes, un mot doux sur la table du petit-déj, des petits présents dès qu’une occasion se présente ou même sans raison particulière : confiseries, fleurs, bons cigares…

Personnellement, j’ai expérimenté ce grand désarroi de l’incompréhension mutuelle au début de notre mariage, avec un mari qui était très généreux en services rendus et moi en cadeaux et petites attentions ! Mon mari me trouvait ingrate de ne pas apprécier à sa juste valeur son investissement dans les services qu’il me rendait De mon côté, j’avais l’impression qu’il n’était pas attentif à moi, parce qu’il ne marquait pas le quotidien de petites attentions dont je rêvais, et n’était pas du tout sensible à mes attentions ou touché par mes cadeaux…

Après la lecture du livre, nous avons compris que nous manifestions à l’autre notre Amour dans le langage qui était le plus compréhensible par nous-mêmes : nous avons ainsi intégré que mon mari avait besoin de voir que je prenais soin de la gestion de la maison, de l’intendance, de l’organisation du quotidien pour se sentir aimé de moi (langage des services rendus), et de mon côté, que j’avais besoin de petites attentions et de cadeaux pour me sentir aimée de lui (langage des cadeaux et attentions). Notre quotidien a changé radicalement ! À noter que l’effort d’utiliser le langage de l’autre pour lui dire notre amour est déjà en soi, un fabuleux cadeau !

En pratique, comment je fais ?

Vous l’avez compris, il y a un moyen simple de décoder le langage de l’autre, c’est le plus souvent celui avec lequel il tente de vous exprimer son amour… Et inversement pour vous. Organisez-vous une petite soirée aux chandelles, au calme, avec le questionnaire et après l’avoir rempli chacun votre tour, parlez-vous de ce qui vous touche, de ce à quoi vous êtes sensible… ! Vous allez être surpris, emballés et motivés. Vos « je t’aime » doivent se décliner au quotidien comme un goutte-à-goutte…

Faire le test pour connaître votre langage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *