En ce moment, mon couple c'est plutôt :

Nous ne faisons plus l’amour

Marie Bernard Lejeune
nous ne faisons plus l'amour

Elles vous semblent bien loin vos galipettes-party quotidiennes de vos débuts de relation. Vous y repensez avec nostalgie. Vous ressentez le manque. Vous aimez votre moitié ce n’est pas le problème, mais vous ne faites plus l’amour depuis un moment. C’est assez fréquent au cours du mariage d’avoir des relations sexuelles plus espacées et/ou qui disparaissent à un moment. Rassurez-vous, le désir est peut-être parti, mais il peut revenir avec l’effet boomerang.

Pourquoi ne faisons-nous plus l’amour ?

À part quelques questions d’écart de libido (l’un a plus de désirs sexuels que l’autre), ou certains dysfonctionnements physiques, l’amour pour l’autre entraîne naturellement le désir sexuel pour lui. Mais parfois, il arrive que ce désir diminue, voire disparaisse.

Ce témoignage d’une jeune femme, provenant du site Femina.fr, décrit plusieurs raisons de l’absence de relation sexuelle dans le couple :

« Je vis avec mon ami depuis un peu moins de deux ans. Quand nous nous sommes rencontrés, j’étais en couple, mais je me suis très vite installée avec lui, car la relation entre nous a tout de suite été très passionnelle. Il me disait que je le rendais fou et je voyais bien que notre entente charnelle était au top. Pendant les deux premiers mois, tout est allé très bien sur le plan sexuel. Il y avait beaucoup de tensions, il se montrait dur, jaloux, méfiant… mais amoureux. Puis est arrivé très vite un moment où j’ai eu l’impression qu’il ne m’admirait plus et où s’est installée une vraie tendresse un peu infantile. Il m’aime, me le dit, nous sommes presque 24h sur 24 ensemble… Mais nous ne faisons plus l’amour. J’ai l’impression qu’il me voit comme une petite fille pas très intéressante, mais qui lui offre un havre de douceur, un cocon. Il me fait beaucoup de bisous, me caresse le visage, les cheveux, mais jamais le corps ; si je suis sexy, il ne le remarque pas. Je ne sais comment faire pour revenir à une sexualité, qu’il me revoit comme une femme… ».

Certaines relations se passent comme un éclair. On veut tout, tout de suite et donc on fait tout trop vite. Faire l’amour trop tôt occasionne souvent une lassitude sur le plan sexuel. On pense que le sexe est la finalité d’une relation alors qu’en fait, pas du tout. C’est un moyen de communication que possède le couple pour ne faire qu’un. Mais comment pouvons-nous ne faire qu’un si nous ne nous connaissons pas entièrement avant ? Car vouloir se découvrir après, c’est possible mais ça ne nous permet pas non plus d’atteindre l’apogée du plaisir que pourrait nous offrir la relation sexuelle pour un couple qui s’aime.

Ré-activer ses relations sexuelles c’est se donner la chance de revenir au début et de réapprendre à connaître l’autre. Quels sont ses piliers fondamentaux (ses goûts, ses envies, ses plaisirs, ses aspirations pour l’avenir) ? Et c’est partager également nos attentes, nos envies, nos besoins. C’est vivre des choses excitantes à deux qui créeront un contexte propice à la relation sexuelle pour éviter que cette dernière n’arrive comme un cheveux sur la soupe le samedi soir après avoir couché les enfants (allez c’est le weekend, pas d’excuse !).

On pourrait également penser que la chute de la libido est en partie due au fait qu’on est ensemble depuis longtemps, mais pas seulement. Etre en couple depuis peu n’empêche pas l’absence de relations sexuelles. C’est donc que le problème vient d’ailleurs. Il y a de nombreuses raisons qui expliquent cela : la vie quotidienne, la routine, le manque de temps, une phase dépressive, un burn-out, les préoccupations de la vie ou encore la lassitude de voir l’autre tout le temps peut faire chuter le désir. L’arrivée d’un bébé peut aussi bouleverser la vie sexuelle du couple comme les changements hormonaux chez la femme. De manière générale, le couple manque de temps, est très fatigué à cause des nuits courtes, autant pour la mère que pour le père, ce qui ne dispose pas vraiment à la relation sexuelle.

Les changements physiques peuvent concourir à nous renfermer sur nous-mêmes par peur de ne plus être désiré par l’autre parce qu’on a une mauvais perception de son corps en ce moment : complexes, prise de poids post grossesse, on ne se met plus en valeur… Une mauvaise image de soi, peut aussi faire chuter son désir sexuel car on ne s’aime plus et du même coup, on ne permet plus à l’autre de nous aimer non plus.

Comment réactivité l’attirance sexuelle ?

La communication dans le couple influe beaucoup sur la sexualité. Donc si à travers le fait de ne plus faire l’amour depuis un moment, il y a un conflit caché, il faut arriver en douceur à exprimer les non-dits et à en discuter afin de relancer le désir de l’un et de l’autre. Pour ré-activiter la libido, il va vous falloir être de nouveau attentif à l’autre. Vous pouvez commencer par re-dynamiser le désir par les mots, les petites attentions, les surprises.

La première étape : aimer de nouveau votre corps

Pour vous réapproprier votre corps, le sport est un excellent moyen, d’autant plus si vous avez des complexes. Peut-être que ça vous paraît barbant, que vous n’avez aucune envie d’aller en salle, mais après quelques séances de renforcements musculaires, vous ne tarderez pas à vous sentir bien dans votre corps mais aussi dans votre tête. Faire travailler votre corps (et découvrir des muscles dont vous ne soupçonniez même pas l’existence !), vous permettra de reprendre le contrôle sur vous et confiance en vous.  Le sport est également très bon pour la libido. Après une séance de squats et d’haltères, on pari qu’en rentrant chez vous, vous aurez envie de sauter sur votre mari/femme pour lui faire la démonstration de votre taille de guèpe et/ou de vos muscles saillants.

La seconde étape : retrouver une intimité

Maintenant que vous vous êtes occupé(e)s de vous, il va falloir s’occuper de renouer le contact physique avec votre partenaire. Ne prenez immédiatement comme objectif : nous allons coucher ce soir. Le désir ne doit pas être forcé, c’est pourquoi il va falloir réveiller votre corps au désir qui s’était un peu endormi ces derniers temps. Vous pouvez vous mettre à la danse. La danse implique un contact physique, des gestes, de la sensualité… Quand vous êtes tous les deux, accordez vous des moments tendres (câlins, caresses), des massages, prenez votre douche ensemble, ou dormir nus. Plus vous serez en contact physique l’un avec l’autre (sensuel, on s’entend, pas juste en mode “passe moi le sel”), plus vous serez stimulé. Alors ce soir, quand vous serez devant le film, caressez-lui la main avec vos doigts, son bras, effleurez-le, faites lui sentir votre amour. Objectif: le/la distraire rien qu’avec des caresses 😉

La troisième étape : chauffez vous !

Au fur et à mesure, mettez-en lui plein la vue. Pourquoi ne pas envoyer un sms dans la journée pour le/la prévenir qu’une surprise très spéciale l’attend ce soir ? Le côté mystère aura son effet et engendrera la curiosité, et l’excitation de votre partenaire. Vous pouvez vous habiller en soulignant vos formes (pourquoi pas une jolie robe un peu moulante ?), messieurs mettez en valeur, vos plus beaux atouts. Rappelons nous qu’on ne couche pas qu’avec une beauté intérieure. Vous avez la chance d’avoir une baignoire ? Préparez-vous un bon bain chaud moussant, ajoutez-y quelques bougies parfumées, pendant ce temps déboucher une bonne bouteille de vin (ou de champagne, pourquoi pas ?) et remplissez deux jolis verres ballons.

Soyez rassurés, un problème de sexe ne veut pas dire qu’il y a un problème d’amour. Le sexe dans le couple c’est une aventure. On ne vit pas tout dès les premières années. C’est une quête constante du plaisir à deux. Alors réjouissez-vous car après une (looooongue) période de disette vous allez pouvoir retrouver les joies du sexe ! Pour faire durer l’amour et le plaisir, soyez toujours à la découverte de l’autre, découvrez de nouveaux fantasmes, de nouveaux plaisirs ensemble. Provoquez aussi le désir en sortant un peu plus chacun de votre côté, l’absence ravive le désir !

Podcasts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *