En ce moment, mon couple c'est plutôt :

Notre enfant continue de dormir avec nous

I.R.A.
notre enfant dort encore avec nous

Depuis sa naissance, votre enfant dort dans votre chambre et vous vous demandez si c’est vraiment une bonne chose pour vous comme pour lui. Au fond, vous sentez que la situation doit changer, mais vous appréhendez ce changement et reprendre de nouvelles habitudes passe par des moments parfois difficiles.

Pourquoi est-ce qu’on entend qu’il n’est pas bon que l’enfant dorme avec ses parents ?

Votre enfant a besoin de son espace à lui

Les premières semaines de sa vie, il est naturel, pratique et rassurant d’avoir son bébé dans sa chambre. Au début, on est inquiet et rien que pour la question de l’allaitement ou du biberon, c’est plus simple ! Mais lorsque votre bébé trouve son rythme régulier de sommeil, alors il a besoin de calme et de son espace à lui. Et votre chambre n’est pas forcément le lieu le plus calme, entre les allées et venues, les heures de coucher différentes et les relations sexuelles auxquelles votre enfant est présent indirectement dans son sommeil. Ce n’est peut-être pas évident à vivre pour vous et/ou votre conjoint.

Il est certain que lorsqu’il pleure, il est plus facile pour les parents de prendre leur enfant dans leur lit. Mais lorsqu’il saura marcher, il viendra tout seul se blottir entre vous deux. Et c’est ainsi que petit à petit, votre enfant commence à empiéter sur le territoire qui ne devrait pas être le sien. Il a besoin de son espace et de son lit, tout comme vous. Parfois pour des questions matérielles, il n’est pas possible que l’enfant ait sa propre chambre. Dans ce cas, vous pouvez installer un petit coin rien qu’à lui, en l’isolant par une étagère ou un rideau. L’idée est qu’il sente la différence entre son domaine et le vôtre.

Préserver votre couple

Donner ou redonner un espace privilégié à votre enfant permettra à votre couple de retrouver toute sa place et son intimité. Devenir parent ne doit pas enlever au couple sa véritable nature : être deux ! Au contraire, il est à protéger et à mettre en priorité. Certes l’arrivée d’un enfant chamboule l’équilibre conjugal, et il prend toute la place ! Mais le couple parental ne doit pas prendre le dessus. En tant que parents, redoublez de vigilance afin de prendre soin de votre couple. Votre enfant sera bénéficiaire de votre équilibre conjugal et de l’amour que vous vous portez mutuellement.

Alors, comment reprendre de nouvelles habitudes quand la situation s’est installée ?

Avant tout, expliquez à votre enfant le changement qui va se produire ; un enfant comprend tout, même s’il est petit. Dites-lui que c’est important autant pour vous que pour lui. Justement, en fonction de son âge, vous pouvez le faire participer à préparer son nouveau coin rien qu’à lui. Ce moment privilégié lui permettra de mieux intégrer son domaine et se familiarisera d’autant mieux.

Accompagnez le moment du coucher en favorisant un climat agréable par une histoire par exemple, et en le prévenant quelques minutes à l’avance qu’il va être l’heure. Il est important de respecter ses habitudes et le petit rituel installé, avec son doudou, et ses repères.

Les choses doivent être claires à votre esprit, cela vous facilitera la vie et celle de votre bout de chou. Si vous avez la volonté que ça change, il faudra vous y tenir et rester ferme, car votre enfant essayera de revenir à la situation confortable qu’il a connue auparavant. Or un changement d’habitude peut perturber votre enfant, et c’est là qu’il faudra tenir bon, mais toujours en lui expliquant que c’est pour son bien, et le vôtre. Se séparer reste certes douloureux, mais nécessaire pour la construction de son identité, et pour la qualité de vos relations conjugales.

Alors, prêts pour le changement ?

Une réponse à “Notre enfant continue de dormir avec nous”

  1. Vous faites bien de préciser combien il est important d’expliquer pourquoi le changement est important pour lui et pour le couple. Ils comprennent beaucoup de choses à cet âge là 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *