En ce moment, mon couple c'est plutôt :

Mon passé conditionne mon histoire

Déborah Galopin
poid-du-passe

« Pourquoi dans mon couple ça ne va pas ? », « pourquoi mes relations amoureuses ne fonctionnent jamais ? », ce sont les questions que nous nous posons souvent, nous cherchons la cause qui fait que nos relations sont si compliquées, qu’elles ne fonctionnent pas comme nous voudrions malgré toute l’implication qu’on y met. Il y a de quoi s’arracher les cheveux !

Et si je vous disais que la cause c’était votre passé ? Que si ça n’a pas fonctionné avec Kevin, Jean, Thomas et tous les autres, ce n’était pas vraiment de la faute, mais plutôt celle de votre blessure. Vous savez, celle que vous avez refoulé bien loin dans votre cerveau mais quand elle ressurgit vous mine le moral. Oui, précisément, celle-là ! Alors pour vous aider à comprendre votre présent, partons en expédition.

C’est quoi le problème ?

Qu’on le veuille ou non, nous ne sommes pas une feuille blanche – et plus tard, nous aurons l’air d’un parchemin tout fripé mais ça c’est un autre problème… Nous avons grandi dans un contexte familial, nous avons vécu certains événements qui sont ancrés en nous. Quand nous rencontrons quelqu’un, qui nous aime et qu’on aime on voit cela comme un nouveau départ, une possibilité de nous réinventer, sauf qu’il serait faux de croire que tout ce qui est derrière nous, reste derrière nous. Nous sommes conditionnés par notre passé et avons en vérité la fâcheuse manie de le répéter en boucle infinie.

Les schémas répétitifs ça ne vous dit rien ? Cette impression de toujours répéter les mêmes erreurs, de rencontrer n’ont plus des partenaires mais des clones de partenaires tellement qu’ils se ressemblent ? La cause est juste là, mais n’est pas aussi facile qu’il n’y paraît à trouver. Le cerveau humain est une petite merveille, mais aussi aussi un sacré fourbe ! Il enregistre tout, mais peut aussi nous plonger dans le déni, parfois effectuer une suppression partielle… Merci bien, il nous aide beaucoup celui-là… Et maintenant bonjour bonjour pour comprendre pourquoi vous avez l’impression d’avoir un appétit sexuel proche des 0 degrés celsius ou que vous poussez constamment votre partenaire à bout.

De la naissance jusqu’à aujourd’hui, nous passons par plusieurs étapes qui va construire notre identité. Les manques ou les souffrances que vous pouvez ressentir sont le plus souvent liés à des blessures d’enfance. Les premières marques d’affection sont données par nos parents et eux-mêmes représentent le modèle familial. Bon, ne pensez tout de même pas trop vite à aller leur jeter à la figure : « Merci papa, merci maman pour le super exemple que vous m’avez donné ! » Ces blessures peuvent être provoquées par un défaut d’un des deux parents (colérique, pas démonstratif, personnalité effacée), une difficulté dans le couple (engueulades fréquentes, reproches) mais aussi les circonstances de la vie (décès, séparation). Voilà comment vous vous retrouvez à traîner dans vos bagages un manque affectif ou une peur de l’abandon.

Sans tourner autour de la période oedipienne comme Freud, les traumatismes peuvent également survenir plus tard, durant notre adolescence et même au cours de notre vie adulte. Ils sont causés par une évènement inattendu, que vous n’étiez pas préparé à vivre et face auquel vous ne pouviez rien faire. Les abus sexuels, les agressions laissent bien évidemment des séquelles, mais les ruptures peuvent également en faire partie ! Et dire que tous/tes vos ami(e)s n’arrêtaient pas de vous répéter « ce n’est rien, on est tous passé par là ». Vous pourrez désormais leur rétorquer que ce sont leurs expériences, pas la vôtre. Nah ! Ces traumatismes vont créer un sentiment d’insécurité face à une situation qu’on va vouloir fuir ou au contraire chercher à revivre pour la réparer. Les conséquences peuvent être variées et parfois lourdes à porter.

Puisque nous avons un sentiment d’insécurité, nous allons choisir un partenaire en fonction de ce manque ou de la souffrance. Et là… Bienvenue dans la réaction en chaîne qui vous ramène 5, 15 ou 30 ans en arrière ! Vous allez chercher à panser votre blessure grâce à l’autre, ce qui va vous amener vers des comportements excessifs. Un manque affectif peut par exemple avoir comme conséquences la jalousie, la recherche insatiable de l’autre, la violence ou le manque d’estime de soi.

Comment vivre sereinement sans que votre passé ne vous encombre :

Pour pouvoir vivre un peu plus sereinement votre relation actuelle ou à venir, il va être important de connaître votre blessure/traumatisme et d’en trouver sa cause. Oubliez les « mais je n’y peux rien je suis comme ça. » Vous avez toujours rêvé d’effectuer des fouilles archéologiques ? Tant mieux, car c’est le moment. Si on considère que le corps est une maison, il s’agirait là d’aller mettre de l’ordre dans votre grenier ou au sous sol pour que vous ne craignez plus d’y mettre les pieds et que cette pièce, point noir de votre intérieur, cesse de vous préoccupez et de peser sur votre moral.

Si vous êtes actuellement en couple, parlez de vos blessures à votre partenaire est bien sûr important, pour vous aider à extérioriser et pour qu’il vous comprenne. Ca vous permettra aussi de savoir pourquoi vous avez l’impression que tout va de travers dans votre couple depuis quelques temps. En revanche, n’attendez pas de lui/elle qu’il vous aide dans ce cheminement intérieur, car cela pourrait au contraire peser sur votre couple. Votre conjoint pourrait se sentir investi d’une mission (vous sauver) ce qu’il n’est pas en mesure de faire.

Il peut être utile de faire ce travail avec un professionnel qui lui sera apte à vous accompagner. « J’en suis pas à ce point là ! ça va, je ne suis pas aussi désespéré(e) que ça », c’est le genre de chose que vous pensez ? Oubliez un peu votre fierté qui se sent blessée en cet instant, votre couple et votre moi-futur vous en remerciera. Effectuer les démarches est déjà un premier pas en avant. Il représente la volonté de changer une situation qui ne vous satisfait plus. Quelques séances se révèleront certainement beaucoup plus utiles et fructueuses que de passer des heures à ressasser le problème en le retournant dans tous les sens. Vous avez peut-être les éléments mais pas la clé et ça c’est le boulot du pro.

Alors si vous lisez partout que c’est important de se connaître avant de se lancer dans une relation amoureuse, vous savez désormais que ce n’est pas du flan ! Accepter son passé tout en apprenant à s’en défaire, est indispensable pour vivre une relation plus sereine à l’avenir. Se trouver, savoir qui l’on est. Vous serez plus légers vous mêmes et vous verrez que ce seront des problèmes et des conflits en moins dans votre couple actuel ou futur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *