En ce moment, mon couple c'est plutôt :

Mon mari m’a trompé, je ne crois plus au mariage

Grégoire Bréchignac
anneau brisé

Depuis quelques temps, il rentre tardivement du boulot, prétextant des réunions interminables. Il évite le contact avec vous, ne vous regarde plus dans les yeux, semble constamment ailleurs. Et vous êtes inquiète, vous pensez qu’il vous a trompée. Que lui arrive-t-il ? Au bout de quelques temps, vous décidez de mener votre petite enquête…

Vous n‘y croyiez pas. Et pourtant… Non, ça n’arrive pas que dans les films. Les relations avec la secrétaire, la découverte surprise d’une maîtresse par un texto mal dissimulé… Ça arrive, plus régulièrement qu’on ne le pense, et pas seulement aux autres. Après tout ce temps, toutes ces années, voilà que tout semble s’effondrer. Qu’y a-t-il après ça ? En quoi peut-on croire ? Toutes ces années sont-elles balayées par l’acte de votre mari ? Est-il possible de se remettre d’une telle expérience ?

Pourquoi l’infidélité est si douloureuse ?

La tromperie d’un mari est vécu par son épouse comme un déchirement. La personne qui lui était la plus proche, la moitié, le partenaire de vie, trahissant la confiance établie depuis des années pour s’en aller batifoler avec une autre. Evidemment, tout est remis en question. Pouvez-vous encore croire au mariage après cette trahison ? Est-il possible de ne pas considérer cette vie commune comme un échec ? Il faut garder en tête que le mariage, ça signifie également la famille, le foyer, les enfants. Ce n’est pas seulement le couple qui est remis en cause, mais toute la cellule familiale qui perd son équilibre.

Si l’infidélité est aussi douloureuse, c’est parce qu’elle touche à plusieurs fondements du couple. Quand on s’engage avec quelqu’un, on choisit que l’autre sera le seul et l’unique en renonçant à tous/tes les autres. C’est à partir de ce moment que votre couple s’est formé. En allant voir ailleurs, cet engagement est alors remis en question. “Est-ce qu’il m’aime toujours ? Est-ce que je lui suffit ?”.

La tromperie est une trahison, la confiance que vous aviez en votre époux qui s’est établi au fil des années est soudainement brisée, remplacée par le doute et la suspicion, vous donnant l’impression que tout ce que vous avez vécu n’était qu’un mirage. Qui est cet homme ? Vous avez l’impression de ne plus le (re)connaître. Que l’infidélité soit d’ordre affective ou sexuelle, cela touche à l’intimité même du couple, à ce que vous partagez de plus précieux avec lui. Le risque c’est que votre imagination prenne le dessus: vous ne pouvez vous empêcher de l’imaginer dans les bras d’une autre, idée qui vous est complètement insupportable, ce qui peut créer le rejet et le dégoût.

L’infidélité peut être vécue comme un véritable choc pour celui qui la subit, car quand on l’apprend, on ne s’y attend pas, on ne comprend pas ce qui a pu se passer “pourquoi ?”, “comment ?” et on se sent totalement impuissant face à cette situation. C’est pourquoi guérir d’une infidélité peut prendre beaucoup de temps.

Si un homme trompe sa femme (l’inverse est valable aussi), quelque soit sa situation de couple, il se rend fautif. C’est en votre conjoint que votre confiance a été trahie, et votre engagement est abîmé au passage. Abîmé, pas fichu !

Comment réparer une infidélité ?

Pour autant, ne jetez pas l’éponge tout de suite. Vous aviez l’impression d’avoir franchi toutes les grandes étapes du couple avec votre mari, alors cet adultère c’est un peu comme dégringoler de plusieurs étages. Ça fait mal, pourtant, rien n’est impossible si vous êtes tous les deux prêts à dépasser ensemble cette épreuve.

Ça va être le moment d’avoir un long tête à tête avec votre mari pour qu’il reconnaisse son erreur, qu’il vous explique ce qui l’a poussé à un tel acte. Vous devez en parler; pourquoi a-t-il agit comme ça ? Le regrette-il ? Désire-t-il retrouver votre confiance et sauver votre mariage ? Votre premier objectif, avant tout, est de rétablir le dialogue.

Ensuite, il vous faudra aborder la grande question; est-il possible et souhaitable de continuer la vie commune ? Demandez-lui ce qu’il veut pour l’avenir, s’il vous aime encore, s’il veut rester avec vous, s’il est prêt à vous reconquérir. Mais aussi, ce que vous désirez vous ? Le premier facteur de décision est celui du désir des deux conjoints. Rechoisir librement l’autre est la condition sine qua non pour poursuivre votre relation, cela vous permettra en plus de réaffirmer votre engagement l’un envers l’autre.

Il est absolument hors de question de se forcer à vivre ensemble après une telle crise en pensant simplement à la stabilité dont nécessitent les enfants ou pour des raisons économiques. Vous ne pouvez pas vous condamner à une vie de couple forcée, tout simplement parce que rien ne vous rendra plus malheureux. Les enfants ne sont pas stupides, ils ne supporteront pas plus que vous la situation.

Le pardon peut prendre du temps, mais est primordial pour pouvoir continuer à avancer. Votre mari doit vous demander pardon, sans chercher à minimiser ce qu’il a fait ce qui risquerait du même coup de minimiser votre douleur. Ne vous forcez pas si vous ne vous sentez pas prête à le lui accorder, mais pensez que cela vous aidera à tourner la page.

Et pendant ce temps ? Après une telle blessure, votre couple est fragilisé, ça va être donc le moment de le consolider. Vous vous êtes forcément renfermée un peu sur vous-même, vous doutez encore de votre couple, de son amour. Pour cela, il va être nécessaire de repasser par l’étape de séduction. Il ne s’agit pas juste de d’offrir un bouquet de fleur pour se faire pardonner de la petite galipette avec la secrétaire, non, non, non. Celui qui vous a blessé va devoir se décarcasser un peu le ciboulot. Il va pouvoir réutiliser toutes les belles choses qu’il avait déployé pour vous au début de votre relation : galanterie, sorties, cadeaux, aide… Redécouvrez-vous. Pensez tout de même à lui dire que vous appréciez ce qu’il fait pour vous. Cela l’encouragera à continuer.

Si vous avez des difficultés à traverser chacune de ses étapes, n’hésitez pas à vous faire aider ! Conseillers conjugaux, psychologues … Une situation de tromperie dans un couple est une une blessure qui prendra du temps à être dépassée. Elle crée un noeud complexe dans lequel se mêlent souffrance, colère et peut-être désir de refaire confiance. Un paradoxe qui nécessite du temps et les moyens adéquats pour être résolu, mais qui peut donner lieu à un pardon, un dialogue nouveau et un nouveau départ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *