En ce moment, mon couple c'est plutôt :

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une

Déborah Galopin
ta deuxieme vie commence

Ce livre, vous l’avez forcément déjà croisé en tête de gondole d’une librairie ou d’un kiosque. Paru en septembre 2015, il continue de faire partie du top des ventes actuellement. Certains sont les premiers à se ruer sur les Bestsellers (et l’ont donc surement déjà lu), d’autres, comme moi, ont plutôt tendance à s’en méfier, car la littérature populaire n’est pas toujours synonyme de qualité. Pourtant, je dois bien le reconnaître, le titre m’a immédiatement parlé ainsi que la couverture et je l’ai acheté sans avoir lu le résumé. J’ai été agréablement surprise.

L’histoire commence lorsque Camille, 38 ans, a un accident de voiture. En chemin pour rentrer chez elle, elle est emplie de pensée noire, de rumination et de mauvaise humeur. Quand l’accident survient, elle se retrouve démunie, au bout du rouleau. Elle sonne à la première maison qu’elle trouve sur son chemin, trempée jusqu’aux os et en état de choc. C’est là qu’elle fait la connaissance de Claude, routinologue. Drôle de mot pour désigner en fait un coach de vie.

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une se veut être à la fois un roman et un livre de développement personnel. Il n’y a pas vraiment de suspens, mais il met en scène une thérapie pour sortir de la monotonie de sa vie. Ca parlera forcément au plus grand nombre, car nous sommes tous susceptibles d’avoir l’impression que nous avons une vie confortable (un mari, un enfant, un emploi à mi-temps pour pouvoir à la fois concilier vie professionnelle et vie familiale), mais bien que nous avons tout pour être heureux, nous ne le sommes pas ! Pourquoi ? Parce que cette vie ne nous correspond qu’à moitié, que nous avons toujours des rêves non accomplis et que nous continuons à nous morfondre dans notre routine. Vous le sentez là, le « métro, boulot, dodo » ?

« Quoi qu’il en soit, le résultat était le même : enlisée dans notre gadoue conjugale, étriquée dans une existence trop bien huilée, je faisais le constat d’une vie de couple insipide qui avait fini, tel un chewing-gum trop mâché, par perdre toute sa saveur… »

Claude est là pour redynamiser la vie de Camille, l’aider à se débarrasser de tout ce qui l’encombre dans son existence, à se fixer ses objectifs, à apprendre à lâcher prise, mais surtout à se redécouvrir heureuse. A chaque nouvelle étape franchie, il offre à Camille des bracelets de couleurs pour matérialiser ses efforts. La vie de couple n’est pas non plus en reste, puisque Claude lui apprend à gérer ses conflits avec son mari.

Ce livre permet de pointer le véritable problème. Il est facile de rejeter la faute sur les autres, sur son mari, ses collègues, son patron, mais nous devons aussi prendre notre part de responsabilité : on s’est laissé aller. C’est donc le moment de faire peau neuve, non pas en plaquant tout du jour au lendemain, mais en recherchant au fond de nous ce que nous désirons réellement. Au fil de notre lecture, nous nous remettons en question et nous rendons compte de l’importance d’être heureux par nous-mêmes avant de faire dépendre notre bonheur d’un autre. Il ne s’agit plus de subir notre vie, mais de la vivre. Tout simplement.

« Souvenez-vous bien, Camille : vous êtes la seule et unique personne qui peut faire bouger votre propre vie. Le mouvement doit partir de vous. Je serai un guide, mais n’accomplirai rien à votre place. Notez sur un post-it cette phrase que vous regarderez chaque jour : “Je suis la seule responsable de ma vie et de mon bonheur”. »

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une est vraiment un livre feelgood ! Emprunt de beaucoup de positivisme, il fait du bien. Même si l’ensemble est assez simpliste, que les situations sont parfois enjolivées et peuvent manquer de réalisme, ce qu’il faut retenir dans ce livre, c’est le sentiment de bien-être qu’il nous procure en le lisant. Et si vous êtes dans la même situation que Camille ? Alors ce livre vous servira également de coach. Raphaëlle Giordano, auteur du livre, donne à chaque fois des clés qui sont toutes répertoriées dans un index. Comme quoi, le bonheur est possible à condition de remettre un peu de positivisme dans sa vie.

Alors qu’attendez-vous ?

Une réponse à “Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une”

  1. Sam Riversag dit :

    Merci pour cet article, j’ai aimé moi aussi ce livre. Je vous propose de découvrir mon roman feel good aux situations tumultueuses, attention à ne pas montrer au hommes, pour toutes celles qui en ont marre…
    “Pour un selfie avec lui” de Sam Riversag. J’espère que vous l’aimerez. Moins léger qu’il ne paraît, son héroïne fait preuve d’une sacrée résistance face aux tourments de la vie de couple!
    S.R.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *