En ce moment, mon couple c'est plutôt :

L’importance de se toucher

Florence (Daphnecoaching)
importance de se toucher

Baisers, enlacement, étreinte, caresse… Il y a tant de façons de faire ressentir à ceux qu’on aime notre attachement. Dans un couple, se toucher ou non est un bon indicateur de l’état de notre relation.

Un peu, comme à la lecture d’un thermomètre, nous observons si nos corps ont la fièvre ou non. Il y a des jours, des semaines, des mois où nous n’avons simplement plus envie de communiquer notre amour par le toucher.

“Elle ne me touche plus depuis des mois, je crois qu’elle ne m’aime plus “, “Il ne me regarde plus, ne me câline plus comme au début de notre rencontre “, “Il n’a plus envie de moi”… Ces cris du corps et du cœur doivent être entendus. Le toucher est un langage d’amour et s’il n’est plus audible, plus ressenti, le couple est en danger. Souvenez-vous du feu d’artifice de vos premiers émois !

Il est possible de rester sur cet élan amoureux que nous avions au tout début de notre relation et de retrouver par le toucher, l’envie d’avoir envie de s’aimer mieux !

Quand se toucher est difficile :

Après une journée ou une période stressante, nous avons besoin de nous protéger de nos émotions et nous pouvons être tentés de fuir tout contact physique. Notre conjoint s’approche de nous et attend de la tendresse, mais nous ne supportons pas son contact physique. Son regard langoureux n’y fait rien, nous n’avons pas envie, c’est tout !

Liliane Holstein psychanalyste, constate que beaucoup de couples souffrent de ne plus savoir communiquer leur fatigue au travail, les soucis, l’arrivée des enfants sans ressentir “une véritable allergie pour l’autre, celui ou celle qui avait été tant désiré(e), qui semblait si séduisant(e), si indispensable. “

Aller vers l’autre par le toucher peut être un formidable moyen de le rejoindre dans ce qu’il est, ce qu’il traverse.

Cependant, nous pouvons être tentés d’aller trouver du réconfort en dehors de notre couple en cherchant une autre relation intime et nous risquons à coup sûr, de provoquer une blessure profonde chez notre conjoint, surtout s’il est sensible au langage du toucher.

“L’amour exprimé par le contact du corporel est offert à un autre. Son réservoir émotionnel n’est pas seulement vidé brutalement; il est brisé comme une explosion” constate G. Chapman.

Nous sommes prévenus, avant d’aller toucher une autre peau pour être écouté, pensons à regarder celui qui partage notre vie.

Les gestes qui consolent :

Ce réconfort par la gestuelle est quelque chose que nous connaissons tous et que nous faisons plus ou moins naturellement. Votre ami traverse une épreuve et souvent, notre premier réflexe, si nous sommes un peu tactile est de le prendre dans nos bras ou de lui mettre une main sur son épaule. Lydia se souvient : “ quand j’ai perdu ma mère, mon mari était tétanisé par mon chagrin et fuyait tout contact, moi j’avais simplement envie qu’il me prenne dans ses bras sans parler, j’ai attendu, rien et je me suis sentie très seule “.  Si votre conjoint traverse des épreuves, maladie, deuil, chagrin, déception, n’hésitez pas si vous ne trouvez pas les mots qui consolent, à avoir des gestes tendres comme témoignage de votre amour.

Prenez-le ou la dans vos bras, pour dire avec le contact de votre corps sur le sien, que vous êtes là. N’hésitez pas à avoir des gestes de tendresse même furtifs surtout si vous n’avez pas grandi dans un milieu qui favorisait le contact physique.

Je sais, que par expérience, plus on apprend ce langage du toucher, plus naturellement on le parle. Alors pratiquez le ! Ainsi, nous installererons une sensation de sécurité dans notre couple.

Lydia, à la fin de notre coaching, va oser tout simplement faire cette demande à son mari Jean : “ j’ai besoin que tu sois tendre en ce moment alors prends moi simplement dans tes bras.”

Se dire je t’aime par les gestes

Jean a finalement trouvé le moyen de communiquer son amour par un geste simple.

Il a rempli le “réservoir affectif” de sa compagne. C’est sûr, que pour toucher l’autre, encore faut-il avoir les mains libres et quand notre chéri passe plus de temps à caresser les touches du clavier de son ordinateur ou le pouce collé sur la télécommande de la télévision, nous pouvons nous sentir isolées ! Mais pourquoi être dans l’attente ? Nous pouvons comme des grands, prendre l’initiative de nous blottir dans les bras de l’autre et lui dire avec humour que nous avons plusieurs programmes en réserve nous aussi !

Si nous laissons s’installer ce côte à côte, sans se toucher dans notre quotidien les jours vont filer, l’intimité va disparaître et nous aurons de moins en moins besoin de contact physique. Un jour, nous nous retrouverons à nous demander si l’autre nous aime puisqu’il ne nous touche plus et ce sera dommageable pour notre couple.

Marylin Monroe écrivait sur son cahier intime :” Une carrière c’est fantastique, mais on ne peut se blottir contre elle la nuit quand on a froid “ !

Comment parler de ces gestes d’amour qui nous comblent

Surtout osez dire à votre chéri ce que vous aimez comme gestes et ceux que vous ne voulez pas ! Nous avons tous notre approche de l’intimité et notre sexualité est aussi un jardin inconnu pour l’autre avec ses pierres, ses fleurs, ses murs…

Certaines zones de notre corps sont plus sensibles que d’autres. Certaines délivrent plus de plaisir que d’autres. C’est avec du temps et de l’écoute que nous créerons, dans le couple, une grande proximité physique. Gary Chapman écrit “votre conjoint devient votre guide, c’est lui que vous cherchez à aimer. Et lui seul sait mieux que quiconque quel genre de contact le comble le plus. Cherchez moins tant à le toucher là où vous l’aurez décidé que d’apprendre à parler son dialecte d’amour.”’Exprimez vos désirs et vos interdits, ils seront entendus !

Discutez avec votre chéri de l’art et la manière de lui faire l’amour et il sera plus conscient de votre amour pour lui. Le toucher est un peu tabou dans notre société, redonnez lui dans votre couple sa juste place.

Et du temps, prenez-en ! Entraînez vous à ce langage du toucher surtout si c’est celui de votre chéri : profitez des feux rouges pour l’embrasser ou lui prendre la main (lâchez le quand le feu passe au vert), tentez avec lui de nouvelles expériences tactiles, apprenez à masser… Un baiser le matin comme celui des premiers jours et non un mécanique s’il vous plaît, une main passée sur la nuque,  une étreinte, un massage… Provoquez des bouleversements charnels par de petits gestes pour retrouver la sensualité des premières années de votre rencontre.

Lydia n’est qu’un exemple des nombreux individus pour qui le langage du toucher est l’expression la plus parlante de l’amour.
Posons nous la question dans notre couple : comment par des gestes, puis je exprimer encore mieux mon amour, est ce que je me pose seulement cette question ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *