En ce moment, mon couple c'est plutôt :

Il/elle est toujours dans la séduction, j’ai l’impression de ne plus lui suffire.

Claire Abadji
seducteur

Soirée de fin d’été, quatre ans plus tôt aux Maldives… Vous buviez tranquillement votre Margarita en attendant une copine partie chercher quelque chose à manger. Et là, un beau brun ténébreux s’est planté à côté de vous : «J’ai hésité avant de venir vous parler, je ne suis pas timide d’habitude, mais avec vous c’est différent» … (« Wow ! »)

C’est comme ça que l’homme de votre vie vous a accosté lors de votre première rencontre. Vous étiez déjà charmée, mais il a suffi qu’il ouvre la bouche et dise ces quelques mots pour que vous craquiez complètement. Maintenant, c’est lui et pour la vie ! Le problème c’est que ce comportement, ces mots, cette gestuelle pleine de charme que vous aimiez tant et qui vous avait fait glousser comme une poule la première fois, et bien il les reporte sur de nouvelles proies.

Les oeillades et les minauderies, sont sa spécialité !

En fait, vous êtes un peu perdue, il continue toujours de vous faire des attentions régulières, de prendre soin de vous, de vous dire qu’il vous aime. Mais à côté de ça, il ne peut s’empêcher d’être dans la séduction avec les femmes qui l’entourent. Vous avez la cruelle impression de ne plus lui suffire. Vous vous demandez si c’est à vous de faire des efforts pour que votre partenaire cesse ses jeux de séduction ?

De manière générale, nous cherchons tous à plaire : à nos parents, nos beaux-parents, notre patron, nos amis, les personnes que l’on rencontre… Mais quand votre partenaire commence à faire la roue tel un paon pour attirer l’attention, vous vous dites qu’il y a quand même des limites à ne pas franchir !

Depuis, quelque temps, vous aviez remarqué que son attitude était différente quand votre partenaire était en face de jolies femmes. Vous êtes à un mariage par exemple. Quelques petits coups d’œil pour voir si tout se passe bien, et là, vous voyez votre partenaire qui fait des ronds de jambe à une belle inconnue vraiment canon sur la route du buffet. STOP, c’en est trop !

Chercher le regard d’une inconnue, faire la conversation, l’intonation, le comportement. Le problème ne vient pas forcément de ce qui est dit, mais plutôt de toute l’atmosphère qui se dégage autour de la conversation (par exemple : un léger effleurement de l’épaule, du bras ou de la main)… Ça vous donne l’impression que votre partenaire donne à une autre ce qu’il vous a déjà donné à vous : quelque chose qui était censé vous appartenir, quelque chose d’unique et d’exclusif et qui finalement commence à perdre de sa saveur une fois partagée. Alors que vous êtes censée être la femme de sa vie, vous vous sentez rabaissée au même rang que les autres. Youhou, vous êtes là ! Vous faites désormais partie des meubles ou bien… ?

Face à une situation pareille, intérieurement ça peut être l’effondrement. Ça fait mal et ça brise la confiance en soi. Vous avez cette impression de ne plus lui suffire et de ne plus être désirable. Ou au contraire, ça peut vous pousser à bout, et vous mettre terriblement en colère.

Pas de panique, entre comportement séducteur et infidélité il y a de la marge. Votre homme est peut-être tout simplement en manque d’amour ou de reconnaissance, voire en crise de la trentaine/quarantaine, sait-on jamais… Mais la vérité c’est qu’un homme a et aura toujours besoin et envie de plaire. Et la bonne nouvelle c’est que vous aussi ! Allez, ne faites pas la mijaurée, le petit Rodrigo du 2e étage, on vous a vu rougir comme une tomate quand il vous a complimenté sur votre tenue lundi dernier !

Blague à part, plaire ça fait toujours du bien. Mais si vous ne vous sentez pas en sécurité et que vous commencez à voir que ce comportement temporaire devient récurrent, abordez le sujet. Et n’oubliez pas, on remplace les « Tu » accusateurs par des « Je » d’émotion. Ce qui donne : « Ce soir je me suis vraiment sentie triste de te voir regarder cette femme de cette manière ». Ça évite de finir la conversation en s’envoyant des casseroles au visage ! Si la situation devient récurrente, en revanche, jouez la tout en finesse. On a la clé du succès pour vous.

Le prendre à son propre jeu :

Car, rien ne vaut la preuve par l’exemple. Attendez donc que son pote Arthur l’as du squattage de votre appart’ débarque comme d’habitude le vendredi soir pour regarder le match entre mecs. Là vous sortirez nonchalamment de votre salle de bain en mini serviette pour venir l’accueillir. Un bonjour très tactile suffira, mais n’oubliez pas l’élément phare de la parade : le « eyes to eyes contact » avec votre homme : ce regard puissant accompagné d’un sourire maxi-white qui veut dire : « t’as voulu jouer, et bien on va jouer et je vais gagner ». Ce dernier aura bien sûr toutes les raisons de vous crier dessus dès le départ d’Arthur, mais ce sera l’occasion de lui donner la 1re leçon d’une vie de couple réussie qui est : « ne fais pas à l’autre ce que tu n’as pas envie qu’on te fasse ».

Et ce sera le moment de mettre posément carte sur table, car souvenez-vous, la preuve par l’exemple n’est jamais productive si associée à la colère. Elle doit être associée à un jeu de complicité. « Ah bon? Ça ne te plaît pas ? » (dit la blonde de service) et assorti d’un sourire taquin et d’un regard espiègle vous êtes passé Maître du jeu. Voici le moment idéal pour redevenir une adulte responsable, prendre votre intonation la plus chaleureuse possible (ne t’en fais pas chéri je redeviens moi-même) et de dire : « excuse moi, c’est vrai que c’était mesquin, mais tu ne m’as pas laissé le choix, je t’assure (battements de cils, voix mielleuse). J’ai essayé de te parler à plusieurs reprises de ton comportement de séducteur et apparemment tu ne comprenais pas parce que tu continuais. Il a fallu que je te montre pour que tu puisses te mettre à ma place. » Et on enchaîne bien sûr par une question ouverte pour inclure notre homme et l’inciter à l’action (nous on veut du concret) « As-tu compris ce que je vivais quand tu me faisais ça ? ».

Et voilà, jackpot ! Avec un séducteur rien de mieux que : la preuve par l’exemple. Cela vous permettra en plus de créer un moment de complicité (passé la crise de jalousie), car à mon avis il était loin de s’imaginer que vous auriez le courage de sortir à moitié nue de la salle de bain, mais bon, l’exclusivité, ça se mérite. 😉 Il faut comprendre que rien n’est jamais acquis dans la vie et surtout pas vous !

Et puis, rassurez-vous, ce n’est pas parce qu’il est dans la séduction qu’il ne vous aime pas ! Montrez-lui que vous le trouvez beau, grand et fort et vous verrez, c’est vous qu’il ne lâchera plus d’une semelle. S’il dérive encore, demandez-lui si Arthur vient toujours voir le match le weekend prochain. 😉

Une réponse à “Il/elle est toujours dans la séduction, j’ai l’impression de ne plus lui suffire.”

  1. Papypapy dit :

    Mouais enfin y a un monde entre faire de l.oeil à une inconnue qu’on ne reverra jamais pendant un mariage, et se servir d une connaissance de son mec pour le rendre jaloux..
    Dans le premier cas c est de l éphémère, dans le second le copain va se poser des questions et ça le mettra en.plus mal à l aise avec ton mec..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *