En ce moment, mon couple c'est plutôt :

Emilie Ménard vous explique comment Repérer & Neutraliser un boulet

Déborah Galopin
Emilie Ménard

Si vous êtes célibataire, vous vous êtes peut-être retrouvée confrontée à de nombreuses déconvenues. Alors que chaque fois, vous aviez l’impression d’être tombée complètement sous le charme d’un garçon – paillettes dans les yeux, papillons dans le ventre – avec l’intime conviction qu’il n’était pas comme les autres, vous avez fatalement terminée en larmes dans les bras de votre meilleure amie à jurer contre lui que ce n’était « qu’un connard » et que « de toute façon, tous les mecs sont des cons. » 

Si votre meilleure amie s’appelle Emilie Ménard, ce n’est certainement pas elle qui va vous contredire ! Emilie Ménard est l’auteur de Repérer & neutraliser un boulet, un livre qui fait la typologie de tous les boulets qu’on peut rencontrer. Si vous pensiez connaître tous ceux qui pouvaient exister, rassurez-vous, ce n’est très certainement pas le cas – sinon vous n’avez vraiment pas de chance et nous ne pouvons que compatir « désolé pour vous ». Dans le lot, vous risquez probablement de recroiser une bonne partie de vos exs, mais également quelques nouveaux 

Elle détaille 38 profils. Vous avez le choix entre « le mec parfait, mais laid », « le mec trop beau, mais trop con » ou encore « le mec trop sympa et canon, mais qui vous ne rappelle pas ». Bref, avec Emilie, il y a toujours un os dans le plat même quand en apparence tout semblait bien s’annoncer. Parfois, ce sont eux qui nous brisent le cœur et d’autres fois, c’est nous. 

Chacun des profils bénéficie d’une note de dangerosité : « le pervers narcissique dépressif » a 5 têtes de mort (à fuir absolument), alors que « le beauf complexé » n’en a qu’une (presque inoffensif, vous pouvez y aller). L’auteur vous prodigue à chaque fois un petit exercice, histoire de mettre en pratique la théorie. Pour « Le fêtard barge et alcoolique », votre exercice sera « d’avoir la force de refuser ce douzième mojito » pour garder la situation sous contrôle. 

Entre différents profils, Emilie Ménard propose également des fiches pratiques qui permettront aux mecs de savoir quel genre de boulet ils sont ou qui donneront aux filles 10 astuces pour rater son premier rencard. Avec des conseils comme « arrivez en retard de deux heures, prétextez que vous vous êtes endormie », je doute que vous arriviez jusqu’à l’astuce numéro 10…

Si les hommes en prennent plein la figure, l’auteur reste consciente que nous sommes loin d’être parfaites pour autant. Elle rappelle à juste titre qu’« il n’est pas aisé de satisfaire toutes les attentes paradoxales, contradictoires et insensés des femmes. »

Repérer et neutraliser un boulet, est délicieusement drôle. Je recommande sa lecture surtout si vous venez de vous faire lamentablement larguer, soit tranquillement sous votre couette avec un chocolat chaud et votre chat Minou, soit avec vos copines et un petit verre de vin blanc. Meilleure qu’une série télévisée, chaque phrase va vous sembler culte. Certaines vous feront rire, d’autres vous agaceront (la cynique réalité n’est jamais très agréable à entendre).

Si Emilie Ménard ne donne pas de recette miracle pour trouver le prince charmant, elle nous laisse libre de nous faire notre propre idée de l’homme parfait en prenant le soin de laisser le trente-neuvième profil « le mec vraiment parfait » vierge et prêt à être rempli par vos soins. Bonne nouvelle ! Malgré toutes les déconvenues et les boulets qu’on a pu rencontrer : l’homme idéal nous attend toujours… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *