En ce moment, mon couple c'est plutôt :

Pourquoi la relation entre Emmanuel et Brigitte Macron fait polémique ?

Déborah Galopin
brigitte macron

Désormais, nous connaissons l’identité de notre cher président et le débat entre Macron et Le Pen s’est enfin apaisé sur les réseaux sociaux. Et Dieu merci ! Après plusieurs semaines où mon fil d’actualité a été entièrement floodé par les avis de chacun et chacune sur le sujet, les amis se révélant soudainement être des ennemis, un nouveau débat fait rage : le couple Emmanuel-Brigitte.

À croire que certains de nos amis et les médias frustrés de n’avoir plus de sujets de conversations croustillants à se mettre sous la dent (si on peut appeler cela un sujet croustillant ! Bienvenue à Wisteria Lane), ressentent le besoin de faire durer un peu le plaisir. Loin de nous l’idée de vouloir rentrer dans la polémique (mais un peu quand même !) : c’est quoi le problème avec le couple Emmanuel-Brigitte Macron ?

La différence d’âge

C’est l’information qui saute aux yeux en premier : leur différence d’âge. Emmanuel et Brigitte Macron ont 24 ans d’écart. Rien que ça, oui, c’est une génération entière qui les sépare. La phrase qui nous vient naturellement à l’esprit est « mais elle pourrait être sa mère ! » et c’est bien cela qui dérange l’opinion publique, l’image presque incestueuse que cela renvoie – le récit d’Oedipe nous aura bien marqué. Vous imaginez Brigitte qui à 24 ans rencontre son futur époux le jour de sa naissance (un peu comme Jacob et Renesmée dans Twilight) ? il y a effectivement de quoi trouver cela étrange. Sauf que la réalité est tout autre. Ne peut-on pas dire que passé la majorité, et arrivé à 39 ans qui plus est, il y a prescription face à tout ça ?

La relation professeur/élève

Emmanuel et Brigitte se sont rencontrés à l’école. Emmanuel Macron était alors âgé de 15 ans, il était élève, alors que Brigitte — née Trogneux — en avait 39 et était sa professeure de théatre.

La relation amoureuse professeur/élève met mal à l’aise pour différentes raisons : d’abord parce qu’elle est entourée d’un tabou car ce n’est moralement pas très correct. D’un point de vue légal, l’enseignant s’expose à des poursuites judiciaires si l’élève n’est pas majeur, car il peut avoir autorité sur lui. De par la hiérarchie qui est établie entre l’élève et l’enseignant, ce dernier peut le pousser à avoir des relations sexuelles contre son gré, ou en utilisant du chantage, en le manipulant. À l’adolescence, nous sommes encore influençables et il est parfois difficile de se prémunir face à ce genre de situation. L’abus n’est pas seulement physique, mais moral. On a déjà entendu des affaires de pédophilie avec un dépôt de plainte tardif. Souvent la victime n’ose pas en parler plutôt, ou alors elle se rend compte tardivement de la situation malsaine dans laquelle elle était tombée à cause des séquelles psychologiques que cela lui a laissé.

Alors effectivement, après de telles histoires, il y a quoi devenir méfiant et porter un regard critique sur le couple : « a-t-il été influencé ? ». Sauf que le petit Emmanuel Macron a quand même bien grandi depuis. S’il était victime d’une méchante professeure, il aurait un sacré syndrome de Stockholm tout de même.

À l’inverse, comme la relation professeur/élève est entourée d’une sorte d’interdit, elle relève aussi du fantasme. Qui n’est jamais tombé sous le charme de sa prof d’anglais ou de son prof de sport ? Depuis la nuit des temps, ces relations amoureuses, charnelles, entre le maître et l’élève ont toujours existé. L’un vient transmettre son savoir, ce qu’il sait représente une richesse intérieure, celui qui le reçoit éprouve donc une forme d’admiration, car il le fait grandir, il se sent honoré, alors que pour celui qui transmet, ressent de la fierté de voir son protégé évoluer et devenir son égal. C’est donc une admiration à double sens ; ils apprennent l’un de l’autre et voient le potentiel que chacun a en soi. C’est plutôt fort quand on y pense. L’amour n’est alors pas basé sur le physique (ou du moins pas que), la différence d’âge n’est dès lors plus perçue comme un obstacle, car l’amour est avant tout intellectuel.

Et si Emmanuel Macron a réussi à réaliser ce fantasme, qu’ils ont réussi ensemble à faire perdurer cet amour et cette admiration réciproque, alors grand bien leur fasse.

C’est une femme et ça change tout !

Cela ne vous a certainement pas échappé qu’il y a un autre couple présidentiel avec la même différence d’âge : Donald et Melania Trump, pourtant il n’a pas autant fait jaser. Tout simplement parce que la personne la plus âgée est un homme et que du coup cela apparaît comme plus naturel, ce qui est, il faut bien l’admettre, totalement absurde. Les mauvaises langues diront : « ce n’est pas possible, elle est avec lui que pour le fric ! ». À croire qu’il faut forcément prêter à la femme de mauvaises intentions dès que des intérêts tels que l’argent ou le pouvoir peuvent être en jeu. Comme Brigitte Macron est la plus âgée des deux, on ne peut s’empêcher de la pointer du doigt comme la cougar, la femme qui « profite » tout en se faisant plaisir.

À cause de son horloge biologique, la femme est considérée désirable jusqu’à un certain âge, alors que l’homme lui, pépère, peut procréer jusqu’à sa mort s’il le souhaite. C’est bien connu : chez les hommes, les rides c’est sexy, ça leur donne du caractère, alors que toutes les publicités hurlent à la face des femmes « cachez cette ride que je ne saurais voir » à grand renfort de botox et crème soi-disant rajeunissante. Une femme ne pourrait donc plus plaire, ni être séduisante et encore moins désirable. Dans ce cas, la question est légitime : quel intérêt a Emmanuel Macron à sortir avec ce qu’on considère aujourd’hui comme « une vieille peau » ? Bah peut-être parce qu’on a justement oublié l’essentiel dans cette histoire : l’amour !

Et l’amour dans tout ça ?

Des critères, des critères, toujours des critères. Sauf que chez Reussirlamour nous sommes justement les premiers à prôner qu’il faut aimer son partenaire tel qu’il est et que si nous l’avons choisi, ce n’est pas seulement pour sa belle gueule et son sourire Colgate, mais parce que nous sommes tombés amoureux de cet être complexe avec ses défauts et ses qualités. Eh bien pour le couple Emmanuel/Brigitte, c’est la même chose, à la différence que ce qui pourrait s’apparenter à un défaut – l’âge – est visible aux yeux de tous.

Qu’on se porte comme les détracteurs du couple Emmanuel-Brigitte ou comme leurs encenseurs, qui sommes-nous finalement pour juger ? Nous ne connaissons rien de leur intimité, nous ignorons leur sentiment ou même ce qui les anime. C’est leur secret à eux et je pense qu’il serait bien qu’on le leur laisse.

24 ans après leur première rencontre (le nombre d’années qui les séparaient les rejoint aujourd’hui), ils sont la preuve que l’âge n’a pas grand-chose à voir avec l’amour. Ils sont juste un couple et la différence d’âge fait partie de leur histoire, de qui ils sont, tout comme le reste d’ailleurs. La seule chose qu’on peut leur souhaiter en revanche, c’est peut-être d’être heureux, non ?

14 réponses à “Pourquoi la relation entre Emmanuel et Brigitte Macron fait polémique ?”

  1. La conclusion est très politiquement correcte.

    Et franchement, le paragraphe “Alors effectivement, après de telles histoires, il y a quoi devenir méfiant et porter un regard critique sur le couple : « a-t-il été influencé ? ». Sauf que le petit Emmanuel Macron a quand même bien grandi depuis. S’il était victime d’une méchante professeure, il aurait un sacré syndrome de Stockholm tout de même.”
    Non… ce n’est pas parce qu’il a grandi que ça garantit que tout va bien, et que ce qui s’est passé avant n’a pas d’importance. C’est un peu facile…
    Qui peut garantir que tout est réglé et équilibré?

  2. Ton article est quelque peu malsain, “Loin de nous l’idée de parler de cette polémique (mais un peu quand même!)”, à peine avoir critiqué et dénoncé les médias amateurs des rumeurs les plus folles il annonce qu’il en fera finalement de même.

    1) “le côté presque incestueux”, tu reconnaîtra qu’il existe plus doux vocabulaire pour décrire une différence d’âge.

    2) “il peut avoir autorité sur lui”, “le pousser à avoir des relations sexuels contre lui, utiliser le chantage ou la manipulation”, ces faits sont totalement exagérés et disproportionnés, ne servant qu’à alimenter une vision dogmatique de l’amour…les médias et les réseaux sociaux n’ont en aucuns cas effectués un tel tapprochement, ni d’affaires de pédophilies ni de séquelles psychologiques, la presse a simplement evoqué une relation amoureuse plus rare que les autres, faisant vendre d’avantage de numéros augmentant ainsi leurs chiffres d’affaires…

    “Alors effectivement, après de telles affaires il y a de quoi devenir méfiant” : non, c’est ton site et ta vision des choses qui développent ton imaginaire jusqu’à de telles atrocités, il ne faut pas voir le mal partout…

    3) “l’un vient transmette son savoir, ce qu’il sait représenté une richesse intérieure”, Brigitte Macron lui a enseigné le théâtre en option, elle ne fut ni sa prof de philo en khagne ni sa prof de maths en terminale S, son influence et le savoir transmis étaient assez faibles.

    Il persiste néanmoins un soupçon de vérité : l’amour, ces 2 personnes s’aiment d’un amour intellectuelle, ce sont simplement 2 intellos qui sont effectivement heureux. Il est riche, plutôt beau, puissant, s’il était vraiment malheureux il n’aurai qu’à claquer du doigt pour aller se réfugier ailleurs. Si leur différence d’âge te dérangent, “ce qui pourrai s’apparenter à un défaut- l’âge – est visible aux yeux de tous” essaye de te faire violence et abstient toi de mettre des absurdités sur les réseaux sociaux, tu fais pleinement partie de tout ces gens qui déchaînent (de manière plus ou moins distingué j’en conviens) des propos malsains sur ce couple presidentiel.

    Fillon a perdu c’est ainsi, il ne ressort qu’un seul vainqueur de l’élection présidentielle, soit tu rumines la défaite idéologique en entrant dans la médiocrité intellectuelle via des articles de ce genre (ce qui est fort dommage), soit tu fais campagne pour ton député de droite (si tu vis en France) en vue d’obtenir un gouvernement de cohabitation, la seconde option me semble la plus mûre compte tenu de tes opinions politiques.

    Bien à toi.

    • Eric Mortreuil Tanguy Bocquet

    • Bonjour Thomas,
      Si nous avons écrit un article sur le couple présidentiel, c’est justement pour montrer différents points qui peuvent déranger au premier abord et expliquer pourquoi.
      De plus l’article n’a aucune visée politique, nous sommes un site sur l’amour, notre objectif était justement d’envoyer un message de tolérance envers les couples “atypiques” pour qu’ils soient libre de s’aimer comme ils l’entendent, du moment que cela est fait dans le respect mutuel.
      Vous semblez avoir compris l’article à l’envers.

    • Thomas Jaunarena Gleran
      “le côté presque incestueux”
      C’est pourtant évident. Le garçon était très jeune, elle avait l’âge d’être sa mère. L’aspect incestueux, au sens large de transgression des générations, est net.

      Sur le plan légal, d’ailleurs, l’acte de cette femme est répréhensible. Ce n’est pas rien non plus.

      Ce qui s’est passé ensuite ne dissipe pas le début, et n’impose pas qu’on doive occulter la réflexion.

    • Thomas Jaunarena Gleran
      Il faudrait ajouter tout ce qu’on peut exprimer comme réticences et même critiques sur le plan moral (et légal, car tromper son mari reste une faute aussi à ce niveau):
      – Adultère entre ces deux personnes. Le gamin et sa prof ne sont pas mariés. Elle trompe son mari avec un jeune qui a l’âge de sa fille.
      – Divorce de madame pour convoler avec sa jeune “victime”.

      La conduite de madame n’est pas celle qu’on attend d’un adulte responsable face à un de ses élèves, mineur.

  3. TARTAGLIA Rosanna dit :

    Bonsoir à tous,
    Cette relation était à ses débuts malsaine avec un flot écoeurants de mensonges et l’est toujours et le sera encore plus avec les années.
    Je m’étonne que personne ne qualifie de pédophilie ce qui s’est passé…Il n’avait que 15 ans et sans doute le désir de devenir un comédien adulé….Comédien il l’est devenu…
    pitoyable sans doute mais odieux …Il se dit intelligent …Il est sans doute instruit et très instruit, jadis un excellent élève qui ,’avait qu’un objectif PLAIRE A SES MAITRES.
    Pitoyable…Un jour, il aura à faire le bilan de sa vie et sans doute qu’il réalisera ce que lui aura coûté cette relation malsaine; Les médias sont très indulgents et prompts à embellir cette histoire glauque. L’histoire ou plutôt la petite histoire retiendra le grand vide MACRON; (PS Au fait, concernant les 26000 Euros Mme TROGNEUX aura sans doute bénéficié de quelques soins pour prolonger une jeunesse perdue depuis longtemps ?! Affligeant.

  4. Octave dit :

    Cet article est mauvais et insidieux. Il insinue que d’un mal -la pédophilie- peut sortir un bien : le véritable amour, qui provient du don de soi.
    Trouvez l’erreur.

    • Reussirlamour dit :

      Cet article n’insinue pas que de la pédophilie nait le grand amour mais explique deux points de vue opposés tout à fait compréhensible et valable.

  5. paou dit :

    TARTAGLIA Rosanna : “Je m’étonne que personne ne qualifie de pédophilie ce qui s’est passé…”

    Pour qualifier cette relation de pédophilie encore faudrait-il savoir ce qui s”est réellement passé entre le jeune Emmanuel et sa professeur de théâtre à cette époque. Une allégation qui s’apparente à de la diffamation.

Répondre à Reussirlamour Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *