En ce moment, mon couple c'est plutôt :

Encore un cadeau de sa part… Comment l’apprécier ?

Florence (Daphnecoaching)
encore un cadeau

Vous recevez des cadeaux de celui qui vous aime et à chaque fois ou presque, vous râlez cela vous parle ?

La dernière fois, c’était la Saint Valentin, je m’en souviens et cela n’a pas loupé… Mon chéri me tend avec joie et fierté un beau paquet et déjà je me dis intérieurement « vu le goût qu’il a, je vais avoir le droit à un collier ringard, une robe sage et démodée, un billet pour un match… » bref, je sens bien qu’une fois encore, je vais être odieuse !

Aïe ! il a l’air pourtant tellement content. Je me force à sourire et lui dit un merci du bout des lèvres pour ne pas lui faire de la peine. Jusque là, tout est sous contrôle, et puis je déballe : « C’est bizarre, la voisine un peu ringarde a presque le même ! Tu crois qu’on peut changer ? »

Mon cerveau d’habitude peu créatif est alors, je dois dire, super performant et les phrases assassines sortent toutes seules de ma bouche comme des crapauds. Je regarde la mine déconfite de mon chéri et là, c’est la crise ! Vexé, il me lance « eh bien la prochaine fois, tu n’auras rien, comme cela Mâdâme ne sera pas déçue ! »

Suis-je en train de souffrir du symptôme de « Capitellophobie » ou peur du cadeau ? Suis je capricieuse, égoïste, matérialiste ou pire sans cœur ou simplement moins sensible que mon chéri à cette marque d’attention ?

Comment réagir si mon chéri me fait des cadeaux ?

Souvent nous regardons l’objet qui nous est offert et non l’attention qui est derrière le geste.

Dans notre hâte de découvrir ce qui se cache sous l’emballage coloré, nous oublions de regarder celui qui le donne. Notre étonnement, notre moue peuvent être perçus par l’autre comme un rejet, d’où la situation de crise qui s’ensuit. Le moment merveilleux s’est transformé en cauchemar.

En vérité, quand on reçoit un cadeau, la valeur financière n’a même pas d’importance. Le cadeau peut être petit, grand, pas joli, mais il est là pour me dire à moi que je suis importante aux yeux de celui ou celle qui me le tend. Avant de concevoir le cadeau en lui-même, prêtez attention à l’intention, le temps qu’il a dû mettre pour le choisir, la générosité dont il a fait preuve et surtout la joie qu’il a de vous l’offrir. Vous percevrez alors le vrai sens de son cadeau. Votre mari n’a peut-être pas exactement les mêmes goûts que vous, mais il continue d’essayer de vous plaire. Son attention à votre égard est un trésor et le collier deviendra un signe d’amour que vous serez fière de porter : « Eh oui, c’est mon chéri qui me l’a offert ! »

Même si vous êtes peu sensible à ces marques d’attention, remerciez-le. Dites-lui que vous êtes touché(e), que ce cadeau vous plaît parce qu’il vient de lui ou d’elle et gardez-le (le cadeau et votre aimé !), idéalement portez-le. Ne faites pas comme 1 français sur 5, qui selon une étude, va revendre après les fêtes de fin d’années une partie de leurs cadeaux ! N’oublions pas que dans chacun de ces présents il y a un peu de la personne qui vous l’a offert ! Allons-nous revendre sur eBay un peu de cet amour que nous portent nos proches ? C’est vraiment vexant pour ceux qui ont pris le temps de chercher à vous faire plaisir.

Si pour cette fois, c’est loupé, il vous est possible d’orienter leur choix, de leur montrer ce qui pourrait vous faire plaire. Alors si votre chéri vous demande ce que vous voulez pour votre anniversaire, oubliez-les « surprend-moi » ou « comme tu veux » (traduction : je m’en fiche). En connaissant vos goûts, il aura moins de chance de tomber à côté de la plaque.

Que représente véritablement le cadeau dans un couple ?

S’offrir un cadeau dans un couple c’est aussi montrer à l’autre que le lien entre nous est important. C’est l’occasion de faire plaisir à celui ou celle qu’on aime et de lui montrer autrement que par des mots.

Quand nous prenons le temps en rentrant du travail, de choisir un cadeau qui pourra plaire, nous nous imaginons déjà en secret la joie que ce présent va susciter.

À travers ce cadeau personnel, choisi et offert avec amour, je vais dire à celui ou celle qui le reçoit que j’ai pris du temps pour lui et que c’est important pour moi.

Quand le couple s’unit dans presque toutes les cérémonies de mariage, il y a l’échange des alliances comme cadeau à l’autre. Il est dit « Ces alliances sont les signes extérieurs et visibles d’un lien intérieur et spirituel qui unit éternellement vos deux cœurs ». Voilà la preuve qu’une bague peut être bien plus qu’une simple bague.

Votre chéri considère que faire des cadeaux c’est exprimer son amour pour vous. Il a besoin de ces marques d’attention visibles pour communiquer son affection. Bonne nouvelle, vous savez maintenant quel est le langage auquel il est sensible ! Vous allez pouvoir lui offrir ce qui est important pour lui pour qu’il se sente aimé.

Un geste simple qui entretient l’amour

Pour autant, avant de culpabiliser immédiatement parce que les cadeaux ce n’est pas forcément votre truc, sachez que ce ne sont pas les seules preuves d’amour qu’on peut s’offrir. Peut-être êtes-vous tout simplement sensible à un autre geste, que Gary Chapman a développé dans son livre « Les 5 langages de l’Amour ». Le cadeau n’est pas un langage qui parle à tout le monde. Ouf ! vous voilà sauvée.

Maintenant que vous avez réalisé qu’offrir un cadeau à votre chéri est très important pour lui, vous pouvez vous aussi devenir maître dans l’art d’en offrir et d’en recevoir. Gary Chapman dit qu’il s’agit d’un des langages de l’amour les plus faciles à maîtriser. Il nous conseille même de faire une liste des cadeaux qui peuvent faire plaisir. Nul besoin d’une occasion spéciale, vous avez le droit de faire battre son cœur sensible aux cadeaux 24 h sur 24 h ! Par exemple le soir en rentrant du travail. Le principe d’un cadeau, c’est aussi de surprendre l’autre alors moins il s’y attend, plus votre attention le touchera.

Finalement, aujourd’hui, faire et recevoir des cadeaux devient presque léger. J’ai décidé d’investir pour notre couple en recevant les cadeaux qui me sont offerts avec joie et non tristesse. Je suis presque devenue zen quand je déchire un emballage, enfin presque ! Je regarde maintenant ce geste comme un acte d’amour ou un geste d’amitié. La fête des pères ? Même pas peur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *