En ce moment, mon couple c'est plutôt :

Se poser les bonnes questions pour sortir du célibat

Florence (Daphne coaching)
sortir du célibat

La France compte 18 millions de célibataires donc bonne nouvelle vous n’êtes pas seuls ! Et de plus, vous êtes une belle cible marketing pour les sites de rencontre, émissions de télé-réalité, événements et autres manèges enchantés.

Aujourd’hui, nous pouvons tout choisir en un clic : un livre, un voyage, le profil d’un homme ou d’une femme et retourner aussi vite le produit qui ne convient pas. Notre société n’a jamais mis autant de moyens à notre disposition pour faire des rencontres et pourtant les gens ne se sont jamais sentis aussi seuls.

Alors, comment rencontrer l’amour et comment comprendre ce qui nous empêche de trouver celui ou celle qui partagera notre quotidien dans l’amour ? Se pose-t-on les bonnes questions ?

A-t-on fait le deuil d’une ancienne relation ?

Nous ne pouvons être disponibles pour une nouvelle rencontre si nous nous demandons sans cesse pourquoi notre histoire ancienne s’est terminée. Anne ne comprenait pas comment elle n’avait plus envie d’être de nouveau en couple, pour finir par réaliser qu’elle avait besoin encore de réponses pour avancer :

« Avec Victor, nous aurions pu être heureux, pourquoi cela s’est arrêté ? J’ai raté quelque chose, mais je ne sais pas quoi et j’y pense toujours… »

Les frustrations de l’ancienne relation d’Anne seront toujours là tant qu’elle ne fera pas le deuil de celle-ci (en passant par les 5 étapes du deuil dont Elizabeth Kûbler-Ross parle).

Là, seulement Anne sera capable de se libérer de la douleur émotionnelle que représente son histoire avec Victor. Si elle accepte de ne plus s’investir dans cette ancienne relation, elle sera libre de recommencer une autre relation amoureuse.

Blessés, malmenés, par une ancienne histoire, nous pouvons aussi ne plus faire confiance en l’amour. À vous de demander de l’aide pour y arriver, pour enfin revivre de nouveaux sentiments amoureux.

Est-ce que je me donne les moyens de rencontrer quelqu’un ?

Le travail c’est la santé comme dit la chanson et être autonome, c’est bien. Nos mères pour certains l’étaient moins. Surdiplômée Elsa raconte :

« j’ai besoin de me réaliser dans mon travail et d’être indépendante financièrement. Je sais que je fais peur aux hommes qui veulent une bonne petite femme douce, affectueuse et disponible. J’ai un super job maintenant, mais je bosse trop pour rencontrer quelqu’un et pourtant je me sens seule. »

Vous êtes un peu comme Elsa, posez vous ces questions :

  • Est-ce que je travaille trop ?
  • Quelle est aujourd’hui ma priorité ?
  • Qu’est ce que je veux pour moi maintenant ? Un boulot encore plus intense ou prendre du temps pour rencontrer quelqu’un ?

Si vous prenez ce temps de réflexion, vous choisirez en conscience. Ne vous surchargez pas de travail pour vous laisser cette liberté de faire de nouvelles rencontres.

Si vous êtes une maman ou un papa seul avec des enfants, vous pouvez aussi ne pas vous donner les moyens pour rencontrer quelqu’un faute de temps, de courage ou d’énergie.

Vous ne vous autorisez peut-être pas de nouveau à aimer en vous disant que vos enfants sont prioritaires. Une étude a été faite sur ce sujet et les enfants interrogés disent souvent qu’ils auraient aimé que leur père ou leur mère retrouve l’amour. Cela leur permet plus facilement d’aller vers leur autonomie et de rencontrer à leur tour un petit copain ou une copine.

Comment êtes-vous perçu comme célibataire, le savez-vous seulement ?

Zoé est lucide quand elle confie : « des amis m’ont dit que je donnais l’impression de n’avoir besoin de personne, dans notre groupe je suis la seule célibataire et je n’ai pas envie d’avoir l’air en manque d’homme ». Si Zoé dit simplement à ses amis qu’elle souhaite rencontrer quelqu’un, elle peut avoir de bonnes surprises. Elle peut faire une demande « allez présentez moi des célibataires ! » elle aura peut être une bonne surprise ! Un ami d’ami peut être cet inconnu tant attendu !

N’ayez pas peur de sortir de votre zone de confort.

Observez-vous. Osez demander à des personnes bienveillantes ce que vous dégagez quand vous êtes en groupe ou lors d’une nouvelle rencontre : trop bavard(e), pas assez soigné(e), l’air trop indépendant(e), très timide, agressif(ve), passif(ve), exigeant(e)… Remettez-vous en question et demandez-vous ce que vous pouvez améliorer.

Faites-vous aider au besoin par quelqu’un. Avez-vous peur de vous tromper et cela paralyse votre spontanéité lors d’une rencontre ? Parlez-vous haut et fort lors de soirées de vos attentes vis-à-vis d’une relation en étant un peu fermé à la nouveauté ? Faites vous fuir en étant trop entreprenant ?

Si vous faites grandir ces cinq qualités : intelligence, sensibilité, humour, capacité d’écoute et enthousiasme communicatif, vous donnerez envie aux autres d’aller vers vous.

Accepter la surprise en amour

Vous allez systématiquement vers le même profil d’homme ou de femme et bien osez changer juste pour voir ! Enfants, vous aviez les yeux brillants en ouvrant des pochettes surprises alors expérimentez la nouveauté ! Être bien assortis n’assure pas la réussite.

« Il y a ce que l’on voit, ce qui apparaît et ce l’on est… Et puis quand l’un est apparemment très différent de son partenaire, cette étrangeté évidente permet en fait, de l’accueillir vraiment », précise la psychanalyste Sophie Cadalen dans son livre « Aimer sans mode d’emploi ».

Dans l’impossibilité de comparer, nous sommes plus à l’écoute et arrivons plus légers dans cette nouvelle relation. Laissez-vous surprendre ! Être audacieux peut vous apporter de belles surprises en amour.

Trop de critères de sélection au départ peuvent tout simplement nous faire passer à côté de la bonne personne : bon niveau d’étude, qu’il réponde aux attentes familiales, blond, brune, beau, belle…

Votre famille a des exigences pour vous, libérez-vous de celles-ci et faites confiance à votre intuition ! Sortir du schéma et du modèle familial c’est aussi devenir adulte. S’émanciper c’est faire votre propre choix pour celui ou celle que vous aimerez : si vous sentez que vous partagez les mêmes valeurs, c’est un bon commencement pour une relation amoureuse.

Ces quelques pistes pour sortir du célibat si vous en avez envie sont des propositions, à vous de prendre ce temps pour y réfléchir. Ce célibat peut être un moment privilégié pour apprendre à mieux connaître vos besoins, profitez-en !

Vous pouvez aussi écrire au père Noël avant le 18 décembre en mettant bien votre adresse au dos et demander qu’il vous envoie un prince ou une princesse charmante ! Mais n’oubliez pas, comme l’écrit si bien la psychanalyste Mariela Michelena, que « L’Amour est un animal bizarre et capricieux qui navigue sans boussole et ses raisons échappent à toute logique consciente. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *