En ce moment, mon couple c'est plutôt :

5 choses qu’un homme peut faire pour consolider une relation amoureuse

Morgan du blog Vivre En Couple
consolider son couple

Vous menez une vie à deux milles à l’heure. À côté de votre travail, qui dépasse largement les 40 heures par semaine, vous avez à cœur d’établir des relations saines à la maison. L’éducation des enfants, les tâches ménagères et autres obligations du quotidien ne vous font pas peur.

Vous ne ménagez pas vos efforts et faites ce qu’il faut pour subvenir aux besoins de votre famille. Mais voilà, malgré vos précieuses attentions, vous avez le sentiment de rater quelque chose.

L’insatisfaction chronique de votre femme en est pour quelque chose. Tous vos efforts quotidiens pour prendre soin de votre famille n’empêchent pas son mécontentement. Vous la sentez triste, facilement irritable et parfois trop exigeante.  Pour vous : vous ne récoltez pas les fruits de vos efforts.

La barre semble trop haute, impossible à atteindre. Vous êtes à court d’idées pour redorer le blason de votre couple. Face à cette situation, vous restez enfermé dans votre carapace. C’est le début des problèmes.

Pourquoi votre relation amoureuse se fragilise ?

En vous enfermant sur vous même, vous restez concentré sur le négatif. Les conflits avec votre femme sont suffisamment nombreux pour éviter d’ajouter de l’huile sur le feu. Surtout que ces désaccords sont stressants. C’est une source d’inconfort. En fuyant le conflit, vous réduisez votre stress. Comme pour vous protéger.

Les études du professeur Gottman le prouvent, 85 % des partenaires fuyant le conflit sont des hommes. Les femmes ont moins recours à ce comportement. Les études montrent aussi d’importantes réactions physiologiques chez les hommes. En réalité, durant ces instants de fuite, vous bouillonnez de l’intérieur. Votre rythme cardiaque s’accélère, vous commencez à transpirer et vous produisez les hormones liées au stress en plus grande quantité.

Toute cette réaction en chaîne vient éteindre les lumières sur la partie intelligente de votre cerveau. En clair, lors de votre fuite vous êtes incapable de réfléchir correctement.  Vous êtes dans le brouillard total.

Bizarrement (ou pas), votre attitude se répercute sur votre femme. Plus vous fuyez le débat, plus elle sera plongée dans un sentiment de détresse. Résultat des courses, elle devient irritable, vous critique au moindre faux pas et explose de colère de façon inattendue.

Finalement, vous entrez tous les deux dans un cercle vicieux. Plus vous êtes muet, plus elle élève la voix. La situation empire et les conflits prennent des proportions démesurées.

À ce stade, vous ne savez quoi faire pour retrouver votre complicité du début. Vous restez tout simplement impuissant face au comportement de votre femme.

La bonne nouvelle, vous allez trouver des éléments de réponse ici.

Oui, il existe des solutions à votre situation et vous allez les découvrir. Le but : recréer une connexion saine avec votre femme en lui faisant plaisir tout en prenant soin de vous et de votre couple.

Cet article est écrit pour vous (les hommes), mais je pense que les femmes y trouveront, elles aussi, des conseils utiles. Je vous laisse en juger par vous même.

Conseil n° 1 : arrêtez de jouer les super héros

Je vais vous avouer quelque chose. Parmi toutes les erreurs que j’ai commises dans ma relation, il y en a une qui me reste en travers de la gorge. Cette erreur je l’ai répétée constamment. Je culpabilise rien que d’y penser.

Je me revois, le soir, accueillir ma chérie rentrant du travail. À cette époque-là, elle passait parfois de mauvaises journées. Son travail ne lui plaisait pas et l’entente avec son patron était électrique. Comme à son habitude, elle me racontait sa journée teintée de déception et de tristesse. Pendant qu’elle me partageait ses peines et les événements stressants, je l’écoutais attentivement. Enfin, c’est ce que je pensais.

En réalité, j’essayais surtout de lui apporter une solution aux problèmes qu’elle traversait. Je lui balançais des phrases comme :

« Tu travailles beaucoup trop, à ta place je me prendrais moins la tête ».

« Tu n’as qu’à l’ignorer, c’est le mieux à faire »

« Tu devrais changer de travail. Il ne te mérite pas ».

Bref, je cherchais à l’aider.

Pendant des années, je cherchais à résoudre ses problèmes. Je lui proposais des solutions, en lui expliquant par A + B que c’était la meilleure chose à faire pour elle. Est-ce que j’ai réussi à l’aider ? Non, pas du tout. C’est même tout le contraire. Elle s’énervait, se sentait incomprise et finissait par se détacher de la conversation. Peut-être que cette situation vous parle ?

En réalité, ma chérie ne cherchait pas de solution. Du moins, pas immédiatement. Ce qu’elle désirait avant tout, c’était mon soutien. Rien d’autre. Elle cherchait une épaule sur qui se reposer.

Aussi étrange que cela puisse paraître (je sais que pour nous les hommes c’est difficile à croire), vous ne devez pas être un sauveur, mais plutôt un refuge. Arrêtez de vouloir éteindre le feu et proposez plutôt un abri à vos côtés. Votre femme doit se sentir comprise et soutenue.

Je sais que vous pensez bien faire. Vous voulez l’aider, mais ce n’est pas ce qu’elle réclame en ce moment. Vous devez d’abord la comprendre pour qu’elle puisse écouter vos conseils.

J’ai raté ce principe pendant de nombreuses années. Ne faites pas comme moi, soyez (vraiment) là pour votre femme !

Mais ce n’est pas ma seule erreur.

Conseil n° 2 : reculez pour mieux sauter

Lorsque vous vous disputez avec votre femme, est-ce que vos conflits ont tendance à dégénérer ? Vous perdez le fil rouge et la situation devient hors de contrôle ? Si c’est le cas, alors ce qui suit va vous plaire.

Comme moi, vous perdez régulièrement le contrôle de la conversation et ce qui ressemble au départ à un simple désaccord se transforme en une véritable tornade. Vous partez pourtant d’une bonne intention. Celle de trouver un terrain d’entente avec votre femme. Un désaccord éclate entre vous et vous trouvez cela normal d’essayer de le résoudre. Le problème, vous échouez fréquemment. Et c’est normal.

Comme expliqué au début, lorsque vous êtes en colère, vous avez du mal à penser calmement. Votre cerveau est au point mort incapable de traiter correctement l’information qu’il reçoit. Du coup, impossible pour vous de réfléchir et prendre une décision intelligente.

Finalement, poursuivre le débat avec votre femme ne fait qu’attiser les flammes. C’est comme poser votre main sur une plaque chauffante, vous allez finir par vous brûler. La seule façon de l’éviter : retirer les mains du feu.

Vous devez absolument arrêter la conversation lorsqu’elle commence à dégénérer. Plus vous êtes en colère et moins vous avez d’intérêt à poursuivre la discussion.

Mettez en place un code pour prévenir l’autre lorsque la situation se dégrade et arrêtez tout. Tel un sportif de haut niveau, faites preuve de sang froid. Prenez une pause, calmez-vous (en écoutant la musique par exemple) puis reprenez la conversation.

Attention, une pause mal initiée peut avoir l’effet inverse. Donc prenez soin de rassurer votre partenaire, inutile de l’énerver davantage.

Faites-lui savoir que votre désaccord reste important à vos yeux, mais que vous avez besoin de temps pour retrouver vos esprits et réfléchir à une solution acceptable pour tous les deux.

Une fois calmé, le conseil suivant devient très puissant.

Conseil n° 3 : tournez-vous dans la bonne direction

Je vais probablement vous étonner, mais avant je regardais rarement ma chérie dans les yeux. Certainement par timidité. Mais depuis que j’ai découvert le pouvoir insoupçonné du regard, j’ai drastiquement revu ma position.  Je vous invite à en faire de même.

C’est prouvé, se regarder dans les yeux permet d’atténuer les tensions. Plus que se regarder dans les yeux, Gottman dans son livre « les couples heureux ont leurs secrets » montre l’importance de se tourner l’un vers l’autre dans le couple.

Les disputes incessantes au sein de la relation créent inévitablement une distance entre vous. Cette déconnexion émotionnelle risque de provoquer de sérieux dégâts. Au fil du temps, vous cumulez les ressentiments jusqu’à ce que la tension explose telle une cocotte minute.  Souvent, cela se termine par un déchirement amoureux ou pire une rupture. Quelque chose se casse entre vous.

Ce que Gottman propose à la place : chaque jour, tournez-vous vers votre partenaire (même lorsque la situation ne s’y prête pas) pour entretenir le lien émotionnel. Nul besoin de sortir le grand jeu, une simple attention comme lui poser une main sur l’épaule ou lui tenir la main suffit pour réduire son irritabilité. Votre femme relâchera sa colère à l’image d’un ballon de baudruche qui se dégonfle.

Ce n’est pas tout. Vous pouvez faire autre chose pour réduire la négativité ambiante qui s’est installée au sein de votre couple.

Conseil n° 4 : utilisez la pédale de frein

Contrairement à ce que vous pensez, la différence entre les couples heureux et les autres ne résident pas dans l’absence de conflits. Loin de là.

Les études ont montré que les couples heureux se disputent (comme tout le monde) et vivent eux aussi des périodes de crise. La tension monte et les noms d’oiseau fusent entre eux. Cela vous rassure ?

En réalité, les couples heureux ne se disputent pas moins, par contre la vraie différence c’est qu’ils se réconcilient plus souvent. Lorsqu’un problème éclate, ils font en sorte de se comprendre et de se pardonner. Ils gardent l’envie d’avancer ensemble.

Les couples malheureux quant à eux laissent leurs problèmes s’accumuler. Les ressentiments s’empilent dans le temps telle une pile d’assiettes sales jusqu’à ce que la goutte d’eau fasse déborder le vase et que la pile d’assiettes s’écrase sur le sol.

Pour ne pas vous casser en mille morceaux (et être ramassé à la petite cuillère) vous devez absolument apprendre à vous réconcilier avec votre femme. C’est primordial, car cela vous aide à rétablir la connexion émotionnelle avec elle, et vous savez désormais à quel point la déconnexion est dangereuse pour votre couple.

La bonne nouvelle, il n’existe pas de recette universelle pour réussir une réconciliation. Cela dépend en grande partie des partenaires.

Par exemple dans mon couple, ma chérie supporte mal mon humour (oui, il est particulier), elle le prend personnellement et ça a tendance à l’énerver davantage. Finalement, en essayant d’atténuer sa colère par l’humour, je produis l’effet inverse.

Prenez soin d’observer l’approche qui fonctionne pour votre femme. Cela peut être un contact physique ou encore parler avec une voix basse en demandant pardon.

Vous avez du mal à trouver ? Alors, le dernier conseil vous sera grandement utile.

Conseil n° 5 : demandez de l’aide

Pendant mes années noires (celles où mon couple battait sérieusement de l’aile), j’ai douté comme jamais. Je ne savais pas si ma relation valait réellement le coup. Je souffrais de la situation et surtout je me demandais où tout cela me menait.

Malgré mon malheur, je ne me suis jamais senti isolé. Tout simplement parce que j’avais des amis et un entourage bienveillant envers moi.

Le problème, mon entourage (aussi bienveillant soit-il) a montré ses limites. Certes je recevais un support inébranlable, mais au-delà du soutien j’étais avant tout à la recherche de solutions à mes problèmes. Ce que mon entourage était en réalité incapable de m’offrir.

Peut-être est-ce aussi votre cas ? Rares sont les personnes autour de vous heureuses en amour depuis plusieurs décennies (10, 20 ou 30 ans) ? Et, vous accordez peu de crédit aux conseils reçus par un célibataire ou une personne changeant régulièrement de relations ?

En réalité, vous cherchez du solide, pas des conseils en carton. Alors, peut-être devriez-vous envisager de vous tourner vers une personne plus compétente.

Les études montrent que seulement 19 % des couples insatisfaits réclament l’aide d’un professionnel. Et parmi ces 19 %, 85 % en tirent des bénéfices sur le long terme. En d’autres termes, les couples qui vont en thérapie en ressortent plus heureux et plus solides que jamais. Surtout, ils disposent dorénavant de ressources et d’outils les aidant à surmonter leurs conflits pour maintenir une relation saine et harmonieuse.

Trouver un professionnel (coach, thérapeute, psychologue, peu importe) qui saura vous redonner confiance, mais aussi (et surtout) vous challenger. Vous devez ouvrir les yeux sur la dynamique actuelle de votre relation et souvent un œil extérieur avisé reste le meilleur moyen d’y arriver.

À vous de jouer

Je comprends que la situation est difficile et que vous naviguez actuellement en eau trouble. C’est peut-être l’occasion pour vous de passer un cap et d’obtenir enfin ce que vous attendez tant : une relation amoureuse saine et profondément véritable.

Si je n’avais pas autant souffert dans ma relation, je n’aurais probablement jamais construit une vie à deux aussi riche et profonde avec ma chérie. Nous avons dû vivre une chute douloureuse pour mieux apprécier notre ascension.

Appliquez ne serait-ce qu’un seul des conseils de cette page et je vous assure que vous impacterez positivement votre couple.  Vous ne me croyez pas ? Essayez et vous verrez.

Écrit avec par Morgan du blog Vivre En Couple

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *